Le Nebraska amorce ses audiences sur l'oléoduc Keystone XL

Le projet d'oléoduc Keystone XL est pensé pour... (Archives AP)

Agrandir

Le projet d'oléoduc Keystone XL est pensé pour transporter le pétrole issu des sables bitumineux de l'Alberta vers les raffineries du sud des États-Unis.

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Le projet d'oléoduc Keystone XL fait l'objet à compter de lundi d'audiences publiques de la Commission des services publics du Nebraska, dernier grand organisme de réglementation dans ce dossier que TransCanada pilote depuis neuf ans.

Et dès lundi, les promoteurs du projet de 8 milliards $ ont été cuisinés de près par l'avocat de certains propriétaires touchés.

L'oléoduc de près de 1900 kilomètres est vertement critiqué par les écologistes et les Autochtones, mais aussi par un groupe peu nombreux mais très bien organisé de propriétaires fonciers du Nebraska. Les gens d'affaires et certains syndicats, de leur côté, appuient le projet qui créerait selon eux des emplois et générerait des recettes fiscales pour les gouvernements locaux.

La Commission des services publics du Nebraska devra décider si TransCanada, de Calgary, peut procéder, ce qui lui permettrait ensuite d'invoquer les lois de l'État sur l'expropriation. Les audiences, qui se tiennent à Lincoln, la capitale de l'État, pourraient durer cinq jours.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer