Investissement de 8,1 millions à La Fernandière

Après les travaux d'agrandissement, la manufacture La Fernandière... (François Gervais)

Agrandir

Après les travaux d'agrandissement, la manufacture La Fernandière passera d'une superficie de 24 000 pieds carrés à 45 000 pieds carrés.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'usine La Fernandière investira 8,1 millions de dollars dans des travaux d'agrandissement, afin de doubler la superficie de ses locaux. La manufacture trifluvienne passera en effet d'une surface de 24 000 pieds carrés (2200 mètres carrés) à un espace de 45 000 pieds carrés (4200 mètres carrés). Les installations de La Fernandière offriront ainsi davantage de place pour les opérations de production et d'entreposage.

Les travaux permettront également d'augmenter le rendement de l'entreprise. Sa capacité de production annuelle passera de 14 millions de kilos à 20 millions de kilos. 

«Nous voulons continuer à assurer notre croissance. Nous visons de nouveaux marchés, comme l'Ouest canadien, l'Ontario et les provinces maritimes. Ce sont des marchés que nous avons peu explorés jusqu'à maintenant. Toutefois, les travaux que nous allons réaliser vont nous permettre de mieux travailler et d'être plus productifs», explique Yannick Gervais, vice-président directeur général de La Fernandière.

Les améliorations apportées à l'usine permettront par ailleurs de consolider 200 emplois. Si aucune vague d'embauche n'est prévue pour la première phase d'agrandissement, M. Gervais spécifie qu'il est probable que l'entreprise ait éventuellement besoin de nouveaux employés.

Afin de réaliser les agrandissements prévus, La Fernandière a acheté le terrain en bordure de ses installations. Les travaux comprennent notamment le réaménagement des quatre lignes de production existantes, ainsi que l'ajout d'une cinquième. De nouvelles surfaces seront également construites, dont une aire d'entreposage de 500 palettes pour les produits congelés, un secteur d'emballage et un espace destiné à la conservation des matières premières. Les zones de réception et d'expédition seront elles aussi agrandies. Enfin, la cafétéria et les services aux employés seront relocalisés dans une autre partie de l'usine. La Fernandière assure toutefois que des mesures ont été prises pour que les travaux ne perturbent pas les opérations de l'entreprise. Pour le reste, le chantier devrait être complété au mois de décembre.

La Fernandière produit et commercialise des saucisses du même nom, en plus de fabriquer des saucisses fraîches et à déjeuner pour Olymel et Lafleur. La direction de l'usine a aussi annoncé que l'entreprise allait recommencer à fabriquer du pain de viande, puisqu'il y avait toujours une demande pour ce produit. Rappelons qu'Olymel a acquis La Fernandière en juin 2016. Depuis ce temps, les propriétaires ont investi 10 millions de dollars dans la manufacture trifluvienne, et ont fait grimper le nombre d'employés de 80 à 200. 

«C'est un grand vote de confiance de la part d'Olymel. La direction semble vouloir que les installations de Trois-Rivières restent compétitives sur le marché de la saucisse», conclut M. Gervais.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer