Quatre millions $ pour réaménager Maski Ford

La bâtisse de Maski Ford s'apprête à recevoir... (Olivier Croteau)

Agrandir

La bâtisse de Maski Ford s'apprête à recevoir une cure de jeunesse en plus d'étendre sa superficie.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Albert Brunelle
Le Nouvelliste

(Louiseville) Avec un projet total de 4 millions de dollars et la création d'une quinzaine d'emplois, le concessionnaire de Louiseville Maski Ford va se refaire une beauté d'ici la fin de l'année 2018.

Deux transactions au mois de juin dernier ont permis à l'équipe de direction d'établir le plan de match. C'est l'acquisition des terrains derrière l'actuelle concession Ford qui s'est avérée déterminante pour la suite des choses. En attente des autorisations nécessaires à l'agrandissement, l'entreprise avait racheté son ancien compétiteur General Motors. Cette acquisition se voulait être une porte de sortie dans l'éventualité où Maski Ford n'était pas en mesure d'obtenir les autorisations municipales pour l'achat des terrains supplémentaires. 

Heureusement pour son directeur général Daniel Gauthier, la municipalité les a accordées plus tôt ce printemps. Le concessionnaire agrandira donc ses locaux en se servant de l'espace rendu nouvellement disponible. Les travaux d'agrandissement devraient commencer d'ici environ un an. Toutefois, les plans du nouvel établissement devront d'abord être soumis à Ford afin que le siège social s'assure de leur conformité avec l'image de la marque.

«Quand on a fait l'acquisition de Maski Ford en 2007-2008, on avait déjà tout rénové. Là, l'objectif est d'arriver avec une concession fidèle à la nouvelle image de Ford», soutient le directeur général qui gère aussi la concession Trois-Rivières Ford Lincoln. 

Bien que l'image soit une préoccupation pour l'entreprise, la croissance du chiffre d'affaires a aussi rendu nécessaire l'agrandissement.

«Depuis l'acquisition, il y a dix ans, on a quadruplé le volume des ventes. On a besoin d'espace», explique M. Gauthier. Le directeur général de la concession attribue ce succès à deux facteurs. Tout d'abord, la fermeture du compétiteur General Motors a fait de Maski Ford le plus gros joueur en région. Ensuite, l'entreprise bénéficie d'un soutien important de la part des résidents de Louiseville.

«Les gens de Louiseville et nos employés achètent localement. C'est certain que ça fait partie de notre réussite», ajoute-t-il.

Si l'espace commence à manquer, l'entreprise peut maintenant utiliser le terrain de son ancien concurrent. 

L'acquisition de la nouvelle propriété tombe bien puisque 275 véhicules Ford F-150 arriveront prochainement pour regarnir les stocks du détaillant. Basée sur une projection des ventes, la flotte de camions devrait permettre à l'entreprise d'honorer la demande de véhicules jusqu'à l'arrivée des modèles 2018 cet automne.

«Avant, on devait louer un espace pour entreposer ces véhicules-là. Maintenant, on peut se servir du nouveau terrain. Comme c'est celui d'un ancien commerçant de véhicules, le terrain est déjà clôturé et adapté pour ce genre d'entreposage», souligne M. Gauthier. Pour ce qui est de la bâtisse, elle est transformée en immeuble locatif. L'avant est affecté à la location de bureaux et l'arrière conserve sa vocation initiale; une concession Via Route ainsi qu'une carrosserie l'occupent. «La bâtisse ne ressemble plus du tout à un concessionnaire», termine M. Gauthier.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer