Demande d'action collective contre la société mère de Tim Hortons

Un franchisé de Tim Hortons a présenté une... (La Presse)

Agrandir

Un franchisé de Tim Hortons a présenté une demande d'action collective contre la société mère de la chaîne de cafés, Restaurant Brands International (RBI), qu'il accuse d'utiliser de façon inappropriée l'argent d'un fonds national de publicité.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Un franchisé de Tim Hortons a présenté une demande d'action collective contre la société mère de la chaîne de cafés, Restaurant Brands International (RBI), qu'il accuse d'utiliser de façon inappropriée l'argent d'un fonds national de publicité.

Depuis son acquisition de Tim Hortons en 2014, RBI a fait une utilisation qui n'était précédemment pas permise de l'argent de ce fonds, allègue la déclaration déposée lundi devant la Cour supérieure de justice de l'Ontario.

Chaque franchisé doit verser 3,5 pour cent de ses ventes brutes dans le fonds, qui a recueilli depuis le 14 décembre 2014 près de 700 millions $, d'après la demande.

La poursuite fait valoir que RBI a retransmis cet argent à elle-même, au TDL Group et à divers individus - incluant le chef de la direction de RBI, Daniel Schwartz - aussi nommés dans la liste des défendeurs. Les allégations n'ont pas été prouvées en cour.

RBI a affirmé dans un communiqué qu'elle était en désaccord complet avec les accusations et qu'elle les rejetait toutes. La société reste engagée à travailler avec les propriétaires de ses restaurants pour rendre vigoureuse la bannière Tim Hortons, a-t-elle affirmé.

La Great White North Franchisee Association - formée de franchisés mécontents qui se sont regroupés pour partager leurs inquiétudes communes - a indiqué dans un communiqué que la demande d'action collective avait été déposée parce que RBI (TSX:QSR) n'avait pas répondu de façon adéquate à ses questions sur l'utilisation du fonds.

M. Schwartz a précédemment indiqué qu'il préférerait que le groupe lui fasse part de ses insatisfactions et inquiétudes de façon privée et il a récemment rencontré certains des franchisés mécontents.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer