Des Jardins à la table

Mireille Dugré et ses deux associés, Simon Lemire,... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Mireille Dugré et ses deux associés, Simon Lemire, à gauche, en compagnie de son fils Louis et Félix Michon devant leur futur restaurant.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Elle est copropriétaire des Jardins Dugré avec son frère Simon et compte 16 ans d'expérience dans le domaine de l'agrotourisme. Mireille Dugré a décidé de franchir un pas de plus en démarrant, cet été, son propre restaurant dans le centre-ville de Trois-Rivières.

L'Épi buvette de quartier comptera 36 places et accueillera adultes et enfants.

Son chef sera Simon Lemire qui a cumulé son expérience, depuis 15 ans, dans divers établissements de renom dont Le Grill, l'Essentiel, le Gambrinus, le Carlito, l'Auberge du lac à l'Eau claire et la Maison de débauche de même que dans plusieurs autres établissements au Québec.

Mireille Dugré s'associe aussi avec Félix Michon, serveur/sommelier depuis huit ans dans quelques établissements de Montréal puis, dans la région, au Poivre noir.

Il a aussi oeuvré en tant que gérant et torréfacteur à la microbrasserie Le Temps d'une pinte.

Des Jardins à la table, Mireille Dugré mettra sa passion pour les découvertes culinaires au service des opérations de son nouveau restaurant où elle mettra en valeur les fruits et légumes saisonniers de sa ferme tout au long de la belle saison. Certains de ces produits seront même transformés en vue de leur utilisation durant la saison froide.

La jeune entrepreneure arrive en ville avec une philosophie et des valeurs bien de son temps: souci pour l'environnement, réduction du gaspillage alimentaire, achat local et partenariat avec diverses entreprises locales, le tout en gardant à l'esprit que l'assiette doit demeurer abordable pour les clients, précise l'entrepreneure.

Mireille Dugré explique sa philosophie par son «lien avec la terre. On veut encourager l'économie locale. Acheter local, c'est bon pour l'environnement, mais c'est bon pour l'économie aussi et c'est bon socialement», fait-elle valoir. «Ça fait partie déjà de mes valeurs d'entreprise ici, aux Jardins Dugré et mes deux partenaires aussi travaillent très fort dans cette optique», dit-elle.

Ces valeurs, le nouveau restaurant les poussera jusqu'à transformer ses surplus pour en faire don aux banques alimentaires locales.

Malgré les efforts, dit-elle, «on sait qu'en restauration, il y a énormément de pertes. Donc à la fin de la semaine, on veut vider les frigos et cuisiner les restes qui sont bons», dit-elle. «On va transformer ces produits et redonner à la communauté».

Le futur restaurant sera situé au 119 Radisson, au coeur du centre-ville de Trois-Rivières.

Les affaires partent du bon pied puisque la division canadienne du guide français des restaurants Gault & Millau a sélectionné le projet de Mireille Dugré et de son conjoint, Simon Lemire, de même que quatre autres chefs cuisiniers prometteurs d'autres régions du Québec afin de leur remettre une dotation sous forme de divers soutiens qui faciliteront leur démarrage et leur visibilité.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer