Une bonne année 2016 pour le CLD Mékinac

Dans l'ordre habituel: Julie Trépanier, présidente sortante et...

Agrandir

Dans l'ordre habituel: Julie Trépanier, présidente sortante et mairesse de Saint-Séverin; Patrick Baril, directeur général du CLD Mékinac et André Léveillé, nouveau président du CLD Mékinac et maire de Saint-Tite.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Tite) L'année 2016 est qualifiée de bonne par les dirigeants du CLD Mékinac alors que 877 931 $ ont été injectés dans 29 entreprises et projets de la MRC.

De ce montant, 864 600 $ ont été octroyés sous forme de prêts et 13 331 $ sont des contributions non remboursables.

La mesure Soutien au travail autonome, gérée en collaboration avec le Centre local d'emploi de Sainte-Thècle, a également connu du succès en 2016 en aidant 19 nouveaux entrepreneurs dans leur projet de démarrage ou d'acquisition d'entreprise.

Le CLD a aussi remporté le nouveau prix Performance créé par le réseau des Fonds locaux de solidarité FTQ. Il est remis au meilleur gestionnaire de fonds au Québec depuis les cinq dernières années.

Le directeur général du CLD, Patrick Baril, considère que l'organisme a su composer avec les changements imposés par l'entente de délégation conclue avec la MRC de Mékinac, notamment en ce qui a trait à la rationalisation des opérations. Toujours selon M. Baril, ces changements ont été apportés sans affecter la qualité des services et des interventions. Le CLD a par ailleurs récemment déterminé qu'elles sont les personnes qui siégeront dorénavant sur son conseil d'administration. La présidence a notamment été confiée au maire de Saint-Tite, André Léveillé. Ce dernier succède donc à la mairesse de Saint-Séverin, Julie Trépanier. Cette dernière fait cependant toujours partie des cinq élus membres de ce conseil d'administration.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer