Les affaires express

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Défi OSEntreprendre: dévoilement des lauréats

Les galas régionaux du 19e Défi OSEntreprendre ont eu lieu au cours des derniers jours. Plus de 360 personnes se sont ainsi rassemblées pour faire rayonner les initiatives entrepreneuriales de la Mauricie et souligner l'audace de celles et ceux qui ont osé entreprendre.

«Pas de doute que la Mauricie peut être fière de sa relève entrepreneuriale, car 11 projets scolaires et 10 nouvelles entreprises représenteront la Mauricie lors de la grande finale du Défi qui aura lieu le 14 juin à Québec», a indiqué la coordonnatrice régionale, Laurence Gagné. Des bourses totalisant près de 22 000 $ ont été décernées à ces élèves, étudiants et nouveaux entrepreneurs.

Les présidentes d'honneur de ce 19e Défi, Marie-Claude Trempe et Évelyne Gélinas, de Rien ne se perd, tout se crée se sont dites très inspirées par le désir d'entreprendre de la région. Les lauréates du grand prix Réussite inc. l'an dernier n'ont pas manqué de souligner l'importance pour la relève entrepreneuriale de croire en soi et de poursuivre ses rêves. Le Défi OSEntreprendre, selon elles, est le tremplin par excellence des entrepreneurs qui veulent contribuer à bâtir un Québec fier, innovant, engagé et prospère!

Si le Défi OSEntreprendre est devenu, dit-on, un incontournable pour propulser la relève entrepreneuriale de la région, c'est grâce à l'étroite collaboration qui perdure depuis plusieurs années entre les milieux de l'éducation et des affaires. «Rappelons que Développement Mauricie est l'organisme responsable de la Mauricie et que la coordination du Défi est orchestrée par Innovation et Développement économique Trois-Rivières», précise Mme Gagné. «Pour inspirer le désir d'entreprendre, il peut compter sur de nombreux collaborateurs et partenaires, dont le soutien ne s'est jamais démenti, et par de nouveaux commanditaires qui ont eux également choisi de participer à l'aventure», renchérit-elle.

Le Défi OSEntreprendre comprend trois échelons: local, régional et national. Il vise à faire rayonner les initiatives entrepreneuriales pour inspirer le désir d'entreprendre et contribuer à bâtir un Québec fier, innovant, engagé et prospère. Avec son volet Entrepreneuriat étudiant qui se déploie chez les jeunes du primaire jusqu'à l'université et son volet Création d'entreprise qui appuie les nouveaux entrepreneurs, il rejoint plus de 40 000 participants annuellement. Pour sa mise en oeuvre, il peut compter sur la mobilisation de plus de 350 agents responsables de sa réalisation dans les 17 régions du Québec.

Un premier séjour exploratoire en foresterie

Les projets Place aux jeunes de Mékinac et Place aux jeunes du Haut Saint-Maurice ont annoncé un tout premier séjour exploratoire conjoint en foresterie qui se déroulera du 26 au 28 mai, à travers les deux MRC. La période de recrutement est d'ailleurs débutée.

L'activité est organisée de façon conjointe afin de faire valoir le territoire forestier. Ce séjour est une petite séduction d'une fin de semaine, complètement gratuite, où seront présentées les possibilités d'affaires et d'établissement. L'événement s'adresse aux 18 à 35 ans qui sont diplômés ou en voie de l'être. 

Ainsi, les personnes ayant un intérêt pour le domaine de la foresterie ou pour l'entrepreneuriat sous toutes ses formes sont invitées à contacter les responsables pour se laisser «séduire par Mékinac et La Tuque tout en y découvrant les opportunités d'avenir».

En plus de pouvoir admirer le territoire, les participants pourront visiter des entreprises locales et découvrir des perspectives et des opportunités pour le développement de projets. De jeunes entrepreneurs du milieu témoigneront également de leur expérience. L'ensemble du séjour, incluant les repas, le transport, et l'hébergement, est gratuit. Les places sont toutefois limitées et l'inscription est obligatoire.

Grands Prix santé et sécurité du travail: des finalistes proviennent de la région

La région est bien représentée parmi les finalistes des Grands Prix santé et sécurité du travail de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

Oeuvrant au Cégep de Trois-Rivières, Virginie Laurin a été sélectionnée comme finaliste travailleur de la catégorie Leader en santé et sécurité du travail. L'Université du Québec à Trois-Rivières a quant à elle vu son projet Capsules vidéo en enseignement de la prévention des blessures dans le domaine de l'horticulture être sélectionné parmi les cinq projets finalistes de la catégorie Éducation à la prévention. Les lauréats seront connus lors du Gala national, qui aura lieu le 2 mai prochain à Québec.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer