Formule renouvelée au gala de la Chambre de commerce de Maskinongé

Geneviève Scott Lafontaine... (François Gervais)

Agrandir

Geneviève Scott Lafontaine

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) Les 280 personnes attendues au gala annuel de la Chambre de commerce et d'industrie de la MRC de Maskinongé auront droit à une soirée passablement renouvelée.

La 29e Soirée des sommets Desjardins prendra l'affiche le samedi 1er avril. L'événement a toujours lieu à l'école secondaire l'Escale de Louiseville afin de souligner l'apport des femmes et des hommes d'affaires du secteur, mais la direction de la chambre retire cette année le traditionnel souper pour concentrer l'événement sur le gala.

«On commence la soirée avec un tapis rouge et un cocktail dans la place d'accueil de l'Escale. Ensuite, les gens vont entrer dans l'auditorium pour la portion gala», explique Geneviève Scott Lafontaine, la directrice générale de la chambre.

Le gala conserve les présentations vidéo des entrepreneurs honorés durant la soirée. L'événement animé par Stéphane Beaulac sera égayé par la présentation de deux numéros de l'humoriste Didier Lambert. Le gala sera suivi d'une fête avec une portion musicale animée par Jeff Patry et Bob Champoux. Les convives pourront déguster des bouchées et s'amuser tout en profitant de l'occasion pour réseauter.

Le retrait de la partie repas de la soirée fait en sorte que le coût du billet passe de 125 $ par personne à 60 $. La chambre prend ce virage afin de permettre aux entrepreneurs d'être accompagnés de plus de parents, d'amis et d'employés.

Dans le but de raccourcir la durée du gala, la Chambre de commerce et d'industrie de la MRC de Maskinongé met de côté les prix bâtisseurs des municipalités de la MRC. Dix-sept prix seront remis durant la soirée, soit une dizaine de moins que par le passé.

«On vise 280 participants, soit le même nombre que l'an passé. Le conseil d'administration voulait une nouvelle formule et on fait le pari d'avoir autant de personnes cette année, avec moins de prix, mais à un coût plus abordable et avec une soirée un peu plus courte», ajoute Mme Scott Lafontaine, en mentionnant que 250 personnes ont déjà confirmé leur présence.

La chambre continuera d'honorer les bâtisseurs des municipalités lors d'un événement qui aura lieu durant la Semaine de la municipalité, en juin.

La situation s'améliore

La Chambre de commerce et d'industrie de la MRC de Maskinongé affiche une meilleure mine au point de vue financier. Le déficit causé par le détournement de fonds d'une ancienne directrice générale, il y a quatre ans, s'élevait à 25 000 $ en 2016. Il est en baisse depuis un an.

«Il n'y a pas eu de dg durant cinq mois en 2016. Il y a eu une économie de salaire», mentionne Mme Scott Lafontaine, en poste depuis octobre 2016, qui préfère attendre la tenue de l'assemblée générale en juin pour dévoiler les chiffres exacts.

D'autre part, l'adjointe administrative a accepté un nouvel emploi, si bien que la nouvelle directrice générale assume seule la direction de l'organisme. Mme Scott Lafontaine dit miser sur une bonne collaboration du conseil d'administration.

«J'aime avoir un c.a. présent. Le c.a. de la chambre est participatif. Ça va bien. Et je sens que les membres sont contents de mon travail. Je veux rendre la chambre dynamique et active pour que les gens aient le goût d'embarquer, de devenir membres. Et je sens un souffle nouveau. Les gens remarquent la jeunesse et le dynamisme du conseil d'administration et de la direction.»

La Chambre de commerce et d'industrie de la MRC de Maskinongé regroupe 215 membres, un effectif stable depuis les 12 derniers mois.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer