• Le Nouvelliste > 
  • Affaires 
  • > Aide gouvernemental pour Vallée du parc: la ministre Boulet se montre «très ouverte» 

Aide gouvernemental pour Vallée du parc: la ministre Boulet se montre «très ouverte»

On retrouve Michel Angers, maire de Shawinigan, Nancy... (Sylvain Mayer)

Agrandir

On retrouve Michel Angers, maire de Shawinigan, Nancy Cournoyer, du Service des loisirs, la mascotte Flammèche, Julie Cossette, du Service des loisirs, et Alain Beauparlant, directeur général de Vallée du parc.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Alors que Vallée du parc a fait connaître ses besoins en aide gouvernementale pour ses projets de 4 millions de dollars, la ministre du Tourisme, Julie Boulet, se montre «très ouverte».

«J'annonce dimanche un programme d'investissement pour l'industrie touristique. Il faut juste voir ce qu'il va permettre d'investir. Si c'est pour les machines qui font de la neige artificielle, c'est oui, mais pour les remonte-pentes, qui coûtent cinq, six millions de dollars chacun, je ne le sais pas. C'est ce que je suis en train de vérifier avec le ministère. Ce sont des coûts importants. Si je finance ça, je n'aurai plus d'argent dans mon fonds après un mois», a-t-elle indiqué au Nouvelliste.

Outre le plan 2017-2020 qu'elle s'apprête à dévoiler, la ministre régionale dit espérer de bonnes nouvelles dans le budget provincial. C'est sans compter qu'elle tente d'obtenir auprès d'Hydro-Québec des tarifs préférentiels pour donner un coup de pouce aux stations de ski lors des débuts de saison souvent difficiles.

«Je suis très ouverte à tous les projets qui vont être déposés. Ce sont des produits touristiques extraordinaires pour le Québec», a ajouté la députée de Laviolette.

Pour le maire de Shawinigan, Michel Angers, le gouvernement ne doit pas rater cette occasion de soutenir un entrepreneur «qui est prêt à ouvrir les cordons de la bourse». 

«Souvent, les gouvernements demandent à ce que le milieu contribue. C'est exactement ce qui se passe avec Claude Gauthier. Depuis 2009, on a un entrepreneur privé qui a décidé d'investir de nombreux millions de dollars. Vallée du parc est le seul centre de glisse de la région. Ça dépasse largement nos frontières. C'est un moteur de développement économique extrêmement important», a-t-il plaidé.

Si, à son avis, Québec se doit de reconnaître ce créneau «tout particulier», le premier magistrat croit que l'occasion est belle pour le ministère du Tourisme de reconnaître les efforts de diversification économique de Shawinigan.

«On met beaucoup d'emphase sur le Centre d'entrepreneuriat, sur la reconversion économique, mais le tourisme est un secteur extrêmement important pour notre communauté. On parle beaucoup de la Cité de l'énergie. Mais l'hiver, à travers le Québec, les activités hivernales sont plus rares que l'été. C'est là que le gouvernement doit avoir une oreille très attentive sur des projets comme le nôtre. M. Gauthier est prêt à investir de l'argent, mais ce qu'il veut avoir, c'est un signal des gouvernements. Ça le prend», affirme le maire.

À quelques jours du dépôt du budget provincial, celui-ci souhaite que les régions et le tourisme fassent partie des priorités gouvernementales «particulièrement pour des projets où l'entreprise privée est prête à mettre de l'argent». «En tourisme, il y a beaucoup de projets à travers le Québec, mais qui sont largement financés par les gouvernements, tant municipaux que provinciaux. Alors que là, on a un beau joyau. Je pense sincèrement qu'on doit s'attendre à un signal de la part du gouvernement», renchérit Michel Angers.

Défi Santé

Pour une deuxième année, la Ville de Shawinigan participe à la campagne du Défi Santé en offrant aux citoyens une foule d'activités gratuites. Et pour donner le coup d'envoi de cette campagne, qui se déroule du 30 mars au 10 mai, une fête familiale du Défi Santé Shawinigan se tiendra le samedi 1er avril, entre 9 h et 16 h, justement au centre de glisse de Vallée du parc.

«Ça sent le printemps et nous souhaitons vraiment profiter des belles journées pour inviter les citoyens à sortir, à bouger, à prendre une pause-soleil. Le Défi Santé, c'est tout ça. C'est un rendez-vous santé annuel auquel des milliers de Québécois participent et je souhaite qu'à Shawinigan, on s'inscrive massivement dans ce mouvement. Et pour donner le goût aux gens de participer, quoi de mieux que de commencer le Défi par une fête familiale», a commenté Michel Angers.

Toute la population est donc invitée à Vallée du parc pour profiter des nombreuses activités sur le site. Entre autres, les jeunes sont attendus au kiosque de la Ville de Shawinigan pour se faire prendre en photo avec la mascotte Flammèche, nouvelle représentante des saines habitudes de vie du Défi Santé à Shawinigan. Le dépliant des activités gratuites du Défi sera aussi remis à tous les visiteurs. Des séances de Taï Chi seront offertes sur la terrasse en après-midi. Il y aura une zone ludique animée, des récits au bord du feu, une zone cabane à sucre, bar à guimauves et chocolat chaud, en plus de rabais exclusifs offerts aux citoyens de Shawinigan par Vallée du parc. Et le billet de ski pour la journée ne sera qu'à dix dollars.

«Ça nous fait plaisir d'accueillir un événement comme celui-là à Vallée du parc. L'activité physique et les saines habitudes de vie, c'est ce qu'on fait et c'est ce qu'on offre nous ici à Vallée du parc. C'est un événement qui cadre parfaitement avec notre mission», a fait savoir le directeur général du site, Alain Beauparlant.

Les citoyens ont jusqu'au 29 mars pour s'inscrire en ligne à la campagne nationale du Défi Santé: www.defisante.ca. Et pour connaître tous les détails, ils peuvent consulter le dépliant des activités gratuites en ligne à www.shawinigan.ca/defisanté.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer