Quand tout se passe à Shawinigan...

Alexandra Tolza, d'Élexpertise, Pierre-Louis Paquin, de Place aux... (Francois Gervais)

Agrandir

Alexandra Tolza, d'Élexpertise, Pierre-Louis Paquin, de Place aux jeunes, Martin St-Pierre, président de la Chambre, et David Marcouiller, conseiller en développement économique à la Ville de Shawinigan.

Francois Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Avec un bassin d'entreprises à Shawinigan qui ont des emplois à offrir, une cinquantaine de finissants du Cégep de Trois-Rivières, de Montréal et de Québec ont participé mercredi à la toute première Journée Découverte des métiers de l'électrique et de l'électronique.

Organisée par le Comité sectoriel de la main-d'oeuvre, Élexpertise, cette initiative est issue de la collaboration avec la Commission des partenaires du marché du travail, Électro Mauricie, la Ville de Shawinigan, la Chambre de commerce ainsi que Place aux jeunes en région de Shawinigan. Et le Digihub, par sa vocation d'incubateur de start-up, représentait le lieu idéal pour accueillir la rencontre.

Les étudiants étaient issus de formations en électronique, génie industriel et informatique. L'activité aura favorisé les échanges sur les perspectives d'emploi, mais aussi sur les orientations de carrières.

Pendant la journée, les participants ont été plongés dans l'univers électrique et électronique. En matinée, les métiers et leurs perspectives ont été passés en revue, notamment celui de technicien pour Brew-it et Synapse Électronique, et ingénieur pour Kongsberg Automotive. 

Cinq autres entreprises ont également participé à une table de discussion, soit HDI Technologies, Elmec, CGI, Sim Cognibox et DigiHub. 

Tous ces employeurs ont pu présenter différents postes à pourvoir et exposer leur savoir-faire au terme des débats. En après-midi, les étudiants ont même pu visiter au choix le centre technologique d'excellence LTE d'Hydro-Québec, Kongsberg Automotive, Elmec et DigiHub.

Selon les organisateurs, les industries visitées, de renommée internationale, sont des chefs de file dans leur domaine respectif. Elles participent grandement au rayonnement de Shawinigan et du savoir-faire électrique et électronique québécois.

«Ce secteur pourvoit de nombreux emplois stimulants et bien rémunérés et la demande en main-d'oeuvre qualifiée est en continuelle augmentation. Un avantage pour les jeunes désirant demeurer dans la région ou attirer ceux des grandes villes», souligne Alexandra Tolza, d'Élexpertise.

En ce sens, dit-elle, l'initiative de Place aux jeunes en région remplit à merveille ce mandat. Une cohorte de huit participants à la journée Découverte ont la chance de vivre une expérience encore plus immersive en 

séjournant pendant trois jours à Shawinigan. Avec Place aux jeunes, ils ont l'opportunité de goûter à l'aventure shawiniganaise en visitant notamment la Cité de l'énergie et en passant une soirée au Trou du diable.

«On est dans une dynamique de recrutement de main-d'oeuvre et cette journée permet de faire découvrir Shawinigan et son offre de service, mais surtout les entreprises qui ont besoin de cette main-d'oeuvre», a confié le directeur général de la Chambre de commerce et d'industrie de Shawinigan, Martin St-Pierre.

Selon ce dernier, l'industrie électrique et électronique constitue un créneau en plein développement à Shawinigan. «Ces entreprises innovent davantage. On parle d'une main-d'oeuvre qualifiée, de recherche de talents. L'un des entrepreneurs en démarrage au Digihub a fait savoir aux étudiants qu'ils sont les prochains talents, qu'ils sont la perle rare que l'on recherche», a-t-il conclu.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer