Joindre l'agréable à l'utile

Le dévoilement d'un nouveau concept de séjour corporatif... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le dévoilement d'un nouveau concept de séjour corporatif a été fait mercredi à l'auberge du Lac-à-l'Eau-Claire de Saint-Alexis-des-Monts en présence de Marie-Ève Pronovost, directrice des ventes de l'auberge, Alain Lebel, propriétaire du Groupe Corpo-Actif, et Catherine Dufresne, propriétaire d'INtrospection.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Saint-Alexis-des-Monts) L'auberge du Lac-à-l'Eau-Claire s'associe à deux entreprises mauriciennes afin de lancer un nouveau concept de séjour corporatif teinté de l'ambiance festive qu'on retrouve dans les camps de jour.

L'association entre le Groupe Corpo-Actif, une entreprise qui élabore des concepts d'activités pour les réunions de gens d'affaires, l'entreprise INtrospection, spécialisée en développement organisationnel, et cette auberge de Saint-Alexis-des-Monts permettra d'organiser des séjours d'affaires formateurs et plaisants pour les chefs d'entreprise, les employés et les travailleurs autonomes. Selon Alain Lebel, cette initiative est une première au Québec.

«Les séjours d'affaires existent depuis longtemps. Le besoin est dans la nouveauté. Il y a une nouvelle tendance depuis trois ou quatre ans pour les camps de jour pour adultes. Ça se fait pour monsieur et madame Tout-le-monde. Mais j'ai pensé que ça pouvait être intéressant de le faire pour les entreprises», raconte M. Lebel, propriétaire du Groupe Corpo-Actif.

Le but de ce nouveau type de séjour est d'aller plus loin que le ressourcement. Plusieurs activités ludiques sont au programme afin de favoriser l'apprentissage de compétences portant entre autres sur le leadership, les habiletés de gestion et les relations interpersonnelles.

Étant donné que plusieurs entreprises peuvent être réunies au sein d'un séjour, de nombreux contacts peuvent être établis, surtout que les personnes prendront leur repas avec des gens qu'ils ne connaissent pas et pourront se réunir le soir autour d'un feu de camp.

«Le volet qui nous intéresse est le développement des compétences à travers le jeu, note Catherine Dufresne, propriétaire d'INtrospection. Ce qu'on apporte est un volet académique. Les gens sont mis dans l'action: on leur fait vivre des expériences de sorte qu'ils feront des apprentissages à mettre en application.»

Cette formule qui peut regrouper des gens provenant de différentes entreprises est un plus pour les petites entreprises qui n'ont pas nécessairement les moyens de réserver à elles seules un séjour d'affaires dans un établissement du calibre du Lac-à-l'Eau-Claire. Cet aspect revêt un caractère important pour la direction de l'auberge.

«Environ le tiers de notre clientèle provient du corporatif. Ce concept représente un potentiel de développement pour nous», raconte Marie-Ève Pronovost, directrice des ventes de l'auberge.

Le premier séjour corporatif aura lieu du 10 au 12 mai. Entre 30 et 60 participants sont attendus.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer