• Le Nouvelliste > 
  • Affaires 
  • > L'indice phare de la Bourse de Toronto touche un nouveau sommet de clôture 

L'indice phare de la Bourse de Toronto touche un nouveau sommet de clôture

L'indice de référence de la Bourse de Toronto et les principaux indices... (archives 123RF)

Agrandir

archives 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

L'indice de référence de la Bourse de Toronto et les principaux indices boursiers new-yorkais ont tous touché de nouveaux sommets records vendredi, encouragés par la possibilité que le président américain Donald Trump se prépare à dévoiler sa politique fiscale.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a avancé de 111,82 points pour clôturer à 15 729,12 points, surpassant son précédent record de clôture de 15 657,63 points, établi le 3 septembre 2014.

Le S&P/TSX a aussi établi un nouveau record intraséance, soit 15 736,64 points, plus tôt dans la journée. L'ancien record intraséance, de 15 685,13 points, avait lui aussi été réalisé le 3 septembre 2014. La croissance a été alimentée par les trois plus grands secteurs du marché torontois - les matériaux, la finance et l'énergie - a noté Allan Small, un conseiller principal chez Holliswealth.

«Ces trois-là ont tous grimpé. Habituellement, c'est garant de succès à la Bourse de Toronto.»

Les actions du secteur de l'énergie, qui ont gagné en moyenne 0,97 pour cent, ont été stimulées par le cours du pétrole brut et par la publication de rapports qui ont indiqué que les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) respectaient à environ 90 pour cent leur engagement de réduction de production jusqu'à maintenant, a expliqué M. Small.

Le cours du pétrole brut a gagné 86 cents US à 53,86 $US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Cette reprise des marchés survient alors que M. Trump a indiqué jeudi qu'il préparait sa politique fiscale favorable aux entreprises, que les marchés sont impatients de connaître. Cela a notamment alimenté le secteur torontois de la finance, qui a grimpé de 0,49 pour cent.

Le secteur des matériaux, qui regroupe les actions de plusieurs sociétés minières, a pour sa part affiché une hausse de 1,46 pour cent, la plus forte de la séance. Le prix du lingot d'or s'est déprécié de 90 cents US à 1235,90 $ US l'once à New York, mais l'effet de ce recul a été largement contrebalancé par le cours du cuivre, qui a bondi d'environ 11,5 cents US à 2,77 $US la livre.

Au sud de la frontière, Wall Street a renoué avec la reprise qui la caractérise généralement depuis l'élection de M. Trump.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a gagné 96,97 points pour terminer à 20 269,37 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a avancé de 8,23 points à 2316,10 points. L'indice composé du Nasdaq a pris 18,95 points à 5734,13 points, ce qui était son quatrième niveau record en autant de séances.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer