Projet d'oeuvres d'art en chocolat

Nancy Samson présente le buste de la Saint-Valentin... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Nancy Samson présente le buste de la Saint-Valentin au profit de la Société canadienne du cancer.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Nancy Samson n'aurait jamais cru que les seins en chocolat qu'elle vendait à sa boutique, l'an dernier, feraient fureur à ce point. La propriétaire de Chocolats Samson avait manqué de moules et de boites tant la demande était forte. Ce beau problème ne se pose plus. L'entrepreneure s'est engagée à produire 1000 pièces pour la Saint-Valentin dont une partie des profits ira encore une fois à la Société canadienne du cancer.

Le fameux sein en chocolat fait toutefois place à un buste de femme complet, cette année. Mme Samson raconte qu'elle avait en effet en sa possession un buste de femme en bois rapporté d'un voyage en Martinique. Elle en a fait faire un moule à partir duquel elle a créé un nouveau modèle pour la cause.

La nouvelle s'est répandue comme une traînée de poudre et depuis janvier pas moins de 500 bustes en chocolat ont été vendus.

Une somme de 2 $ par buste sera versée à la Société canadienne du cancer et Mme Samson est confiante de pouvoir remettre 2000 $ à l'organisme après la Saint-Valentin.

Les magnifiques bustes sont recouverts de feuilles d'or. L'entreprise les fabrique en chocolats noir, au lait ou blanc.

Nancy Samson espère que cette vente de chocolats artistiques devienne un événement annuel.

«J'aime l'art et j'aime les artistes», dit-elle. Aussi est-elle à la recherche d'une collaboration avec des sculpteurs qui pourraient créer des oeuvres qu'elle ferait transformer en moules à chocolat pour les prochaines campagnes au profit de la SCC.

«Peut-être que les oeuvres pourraient être tirées parmi les acheteurs», suggère-t-elle.

Mme Samson s'inspire notamment, pour son projet, de la compagnie d'eau minérale d'Evian et de ses bouteilles «collector» originales, l'une d'elles ayant été créée par la société française de mode Jean-Paul Gaultier.

L'idée de Mme Samson commence à prendre racine, notamment pour Pâques, puisque l'artiste Claude Desrosiers de Charette lui sculptera un lapin qui servira à fabriquer des moules.

Rappelons que la Chocolaterie Samson a ouvert ses portes en novembre 2015 et a rapidement acquis une réputation enviable à cause de la qualité de ses produits haut de gamme.

Quelques semaines après son ouverture, l'entreprise s'impliquait dans le Noël du pauvre et avait vendu 500 boules de Noël en chocolat en deux jours et demi.

Mme Samson impressionne en effet par le raffinement de ses chocolats, tant ses petites bouchées que ses magnifiques pièces montées. Elle a notamment travaillé pour un des plus grands chocolatiers au monde, Patrick Roger, il y a quelques années, ce qui lui a permis d'améliorer encore plus sa technique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer