Shawinigan en vedette au Hackathon

Philippe Nadeau, directeur général du Digihub, et Chantal... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Philippe Nadeau, directeur général du Digihub, et Chantal Trépanier, pdg de SIM-Cognibox.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Les neurones d'une centaine de programmeurs informatiques vont se faire aller dans 10 jours, alors que SIM-Cognibox présentera son deuxième Hackathon.

Cette compétition amicale aura lieu la fin de semaine des 28 et 29 janvier au Digihub de Shawinigan. L'objectif est de permettre à ces programmeurs et développeur de construire une application, un site web ou un outil en lien avec le thème de la fin de semaine «Shawinigan, ville intelligente».

«On a fait une première édition l'an dernier et ça a été un bel événement. On a eu 50 participants. Cette année, on vise le double», déclare Chantal Trépanier, présidente et directrice de SIM-Cognibox qui compte cette année sur l'apport de la Ville de Shawinigan et du Digihub pour la présentation de l'événement.

Les participants pourront développer une idée à partir de sujets comme la culture, le tourisme, le développement durable. Les gens des Défis du parc et de Culture Shawinigan seront parmi les interlocuteurs invités. Ils parleront de leur organisme et donneront des pistes à explorer aux participants lors d'une rencontre qui aura lieu le samedi matin.

D'ailleurs, SIM-Cognibox mise sur une belle participation de la Ville de Shawinigan qui fournit différentes données aux participants afin de les aiguiller dans leur mission de développer leur projet.

«Les participants arrivent le dimanche après-midi avec un produit presque fini qui peut être sur le point d'être commercialisé. C'est un moment d'énergie intense: les jeunes travaillent sans arrêt, il y en a qui arrivent avec leur sac de couchage, leur grille-pain, etc.», ajoute Mme Trépanier, qui invite la population à assister à ce brassage d'idées et à cette conception en un temps limité.

Une compétition du genre attire souvent de jeunes passionnés de l'informatique des quatre coins du Québec. L'événement est non seulement une belle façon de montrer tout ce que Shawinigan accomplit dans le domaine du développement numérique, il peut aussi permettre d'accoucher de résultats bien tangibles.

«Des projets concrets sont nés de ce genre d'activités, À Montréal, il y a eu des compétitions de hackathon axées sur le domaine médical et il y a eu des applications qui ont été commercialisées. Et c'est ce qu'on souhaite pour Shawinigan», note Philippe Nadeau, directeur général du Digihub, qui croit que des applications mobiles pourraient être créées, par exemple, pour accompagner un touriste qui en apprendrait davantage sur l'histoire et le patrimoine de Shawinigan lors d'une visite. 

La compétition Hackathon Cognibox sera l'occasion pour les participants de soumettre le fruit de leur labeur à un jury. Ce dernier se chargera d'évaluer chaque projet et des prix totalisant 7000 $ seront remis à quatre équipes, dont une bourse de 5000 $ aux premiers de classe.

Les personnes intéressées à participer à cet événement doivent s'inscrire via le http://hackathon.cognibox.net.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer