Décès du père de l'Hôtel Montfort Denis Beaubien

Denis Beaubien... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Denis Beaubien

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Nicolet) Onde de choc à Nicolet alors que le père de l'Hôtel Montfort, Denis Beaubien, vient d'être emporté par un cancer fulgurant. C'est le 15 décembre dernier qu'il aura perdu son combat.

Pas plus tard qu'en juin dernier, l'homme d'affaires de 65 ans participait à l'annonce d'un investissement de 800 000 dollars à son établissement hôtelier pour répondre à la demande grandissante en soins de santé.

Depuis l'ouverture en 2012, Denis Beaubien et son fils Nicolas Béliveau Beaubien auront injecté plus de dix millions de dollars à leur complexe de la rue Saint-Jean-Baptiste.

Outre les affaires, M. Beaubien avait un but humanitaire, soit celui d'aider les parents et la fratrie des enfants malades souvent oubliés dans leurs souffrances face à la maladie d'un enfant, d'où la création d'AME Québec.

Son objectif? Accueillir des familles pour un court séjour de répit, de renforcement et de rapprochements familiaux à l'Hôtel Montfort de Nicolet. D'ailleurs, selon les dernières volontés du défunt, les gens sont invités à faire un don à cette fondation qu'il a créée et qu'il considérait comme son sixième enfant.

Parents et amis sont invités à se rendre à la chapelle de l'Hôtel Montfort le mardi 27 décembre, de 13 h à 17 h et de 19 h à 22 h, et le mercredi 28 décembre, jour des funérailles, de 10 h à 13 h. La cérémonie aura lieu à 14 h à l'église La-Visitation-de-la-Sainte-Vierge de Trois-Rivières, dans le secteur Pointe-du-Lac.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer