Un nouvel outil pour apprendre l'espagnol

La professeure Claire Boucher a mis sur pied... (Sylvain Mayer)

Agrandir

La professeure Claire Boucher a mis sur pied le projet Hola Clara!, en 2012, afin de faciliter l'apprentissage des langues en stimulant le cerveau à l'aide de jeux éducatifs.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Photo: Francois Gervais14/09/16. TR, Journal. Bloc photo Felix St-Aubin
Félix St-Aubin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les outils d'apprentissage des langues Hola Clara! continuent à diversifier leur offre et à prendre de l'expansion. Les jeux interactifs mis en marché par la Trifluvienne Claire Boucher, une enseignante, sont désormais accompagnés d'un cahier d'activités, qui se veut un élément complémentaire au produit initial.

Le nouvel exercice éducatif, se retrouvant sur les étagères depuis le printemps dernier, permet d'approfondir les connaissances de la langue espagnole. Il s'agit, en fait, de la suite du jeu de cartes Hola Clara!, qui comprend 650 mots et expressions, divisés en 12 catégories et une section bonus, contenant une prononciation simplifiée.

Mme Boucher a tenu, avec l'ajout de cette branche, à défaire le mythe qui est fréquemment associé aux cahiers d'activités. «Ce que les gens pensent souvent quand c'est un cahier d'activités c'est que c'est plate et que c'est de la grammaire. Dans ce cas-ci, on retrouve des mots-cachés, des mots-croisés, des devinettes, des charades, de la traduction et pleins de jeux et d'activités. Et aussi, de nouvelles notions», souligne celle qui a à coeur l'apprentissage de nouvelles langues par la population québécoise.

«Ce qui est important, c'est la prononciation simplifiée. C'est toujours là puisque c'est pour cette raison que les gens apprécient le jeu. Ils n'ont pas nécessairement besoin de l'entendre, c'est écrit comme si on le prononçait en français, enchaîne-t-elle. Ce n'est pas nécessaire d'avoir le jeu Hola Clara! parce que n'importe qui ayant une petite notion de la langue espagnole, qui a appris à l'école, sur le Web ou n'importe où, pourra tester ses connaissances.»

Un développement continu

Pour l'instant, ce nouvel outil d'apprentissage se vend uniquement en espagnol, n'en déplaise à ceux qui désiraient perfectionner leur usage de la langue de Shakespeare. Mme Boucher compte toutefois remédier à la situation, comme ce fut le cas avec le jeu de cartes Hola Clara!. Faute de temps, la principale intéressée n'a pas encore fixé de date précise à ce sujet, mais assure qu'un cahier d'activités en anglais sera éventuellement disponible.

La professeure d'anglais et d'espagnol, tant aux jeunes qu'aux adultes, désire poursuivre le développement de son entreprise avec l'élaboration d'un jeu au format de poche, pour susciter l'intérêt des gens, et la mise en ligne de capsules vidéo éducatives. 

L'esprit de Mme Boucher regorge de projets à moyen et à long terme, mais celle-ci désire y aller graduellement, sans sauter les étapes. Elle n'est d'ailleurs pas fermée à l'idée d'ajouter de nouveaux volets linguistiques, tout dépendamment des études de marché et de la demande de la clientèle.

Celle qui offre ses services en enseignement pour les étudiants se préparant à un voyage humanitaire, entre autres, a remarqué que ses jeux procurent des bénéfices en raison de l'aspect visuel qui rejoint tous les publics, des adolescents aux aînés.

 La présence de Hola Clara! dans le Appstore a été une autre manière de rejoindre son auditoire grâce à la version numérique, conçue pour iPhone, iPad et iPod.

«C'est fascinant de voir que c'est téléchargé partout dans le monde, à des endroits très éloignés. C'est plaisant de voir ça, même si je sais que je ne suis pas si internationale que ça», se réjouit-elle, tout en conservant sa modestie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer