La rose des bières!

Les propriétaires de l'entreprise Il était une fleur... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les propriétaires de l'entreprise Il était une fleur par le Centre des Roses, Isabelle et Marie-Ève Côté entourent Alex Dorval du Temps d'un Pinte lors du 5 à 7 au cours duquel une bière spécialement brassée pour le 40e anniversaire de l'entreprise des soeurs Côté a été lancée.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Quoi de mieux qu'une bonne bière pour célébrer un anniversaire important? C'est ce que se sont dit les propriétaires de Il était une fleur par le Centre des Roses qui ont confié la mission aux brasseurs du Temps d'une Pinte de créer une bière spécialement pour leur 40e anniversaire.

Cette bière à la rose, nommée La Fleuriste, a d'ailleurs été dévoilée et servie lors d'un 5 à 7 organisé pour célébrer l'anniversaire de l'entreprise fondée par les parents des propriétaires actuelles en 1976.

Née d'un partenariat entre la microbrasserie et l'entreprise se spécialisant dans la vente de fleurs et comptant trois succursales à Trois-Rivières, cette bière unique n'est pas la première que l'équipe du Temps d'une Pinte crée pour une entreprise ou un organisme trifluvien.

Elle a notamment déjà mis sa créativité brassicole au service du Port de Trois-Rivières et du musée Boréalis.

Les quelque 800 litres du précieux nectar font d'ailleurs partie de la sélection de bières offertes au bar de l'établissement de la rue Notre-Dame-Centre. Avis aux intéressés, les barils contenant le fruit de ce brassin devraient être à sec dans environ un mois et demi.

«Ma soeur et moi, on aime ça les bières! Le Temps d'une Pinte et Il était une fleur sont des entreprises qui partagent des valeurs communes. Nous sommes des gens authentiques et simples qui avons une passion pour notre métier. Ça fait quelques partenariats que l'on monte ensemble et c'était donc naturel», raconte l'une des deux propriétaires de Il était une fleur, Isabelle Côté sous le regard approbateur de sa soeur Marie-Ève et d'Alex Dorval du Temps d'une Pinte.

«Il y a même une employée qui travaille aux deux endroits», lance pour sa part M. Dorval.

En se portant acquéreuses de l'entreprise familiale en 2013, les soeurs Côté caressaient le rêve de la transformer à leur image un jour. C'est d'ailleurs dans cette optique qu'elles ont décidé en mai dernier de changer l'appellation le Centre des Roses pour Il était une fleur par le Centre des Roses. Pour elles, leur entreprise est beaucoup plus qu'un simple fleuriste et ce nouveau nom en est la preuve.

«Pour l'occasion du 40e, on se paye la traite! Ça faisait trois ans qu'on pensait changer de nom. On voulait vraiment s'approprier l'entreprise», explique Marie-Ève Côté.

«On voulait y mettre notre couleur et démontrer que ce qu'on fait a beaucoup de sens. Nous sommes des marchands de bonheur. Nous accompagnons les gens dans des moments importants de leur vie. Nous avions un nom plus corporatif et nous voulions donner un sens à ce que l'on fait», ajoute sa soeur Isabelle. Cette dernière précise que la mention «par le Centre des Roses» devrait disparaître d'ici deux ans.

Des parents fiers

Après avoir subi un petit choc lorsque leurs filles leur ont annoncé qu'elles voulaient changer le nom de l'entreprise familiale, Cyrille Côté et Francine Beaudet ont compris les raisons pour lesquelles elles tenaient à effectuer ce changement.

Toujours impliqués dans les opérations à titre de bénévoles, ils se disent confiants que leurs filles mèneront l'entreprise vers de nouveaux sommets.

«Quand nous avions choisi le Centre des Roses au début, on avait suivi notre intuition, car la rose, c'est universel. De leur côté, Il était une fleur, c'est comme si elles voulaient raconter une histoire. C'est un peu la continuité de ce que l'on a commencé. Quelques clients sont un peu surpris, mais pour la plupart, ils trouvent que ça fait jeune», indique Mme Beaudet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer