Desjardins: le modèle 360d s'implante à l'UQTR

Sur la photo, on retrouve Daniel McMahon, recteur... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Sur la photo, on retrouve Daniel McMahon, recteur de l'UQTR, David Bélanger, directeur général à la Caisse Desjardins des Trois-Rivières, Carole Chevalier, présidente du conseil régional Mauricie pour les Caisses Desjardins, et Éric Lachaîne, premier vice-président Réseau des caisses et Services aux membres et clients Desjardins.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Photo: Francois Gervais14/09/16. TR, Journal. Bloc photo Felix St-Aubin
Félix St-Aubin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le Mouvement Desjardins a poursuivi son virage technologique entamé lors des dernières années avec l'inauguration officielle de l'espace 360d, mardi, à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Le nouveau centre de services novateurs, destiné à la tranche d'âge des 18 à 30 ans, est le premier de ce type à s'établir à l'extérieur de la région de Montréal.

L'Université Concordia, l'Université de Montréal (UdeM) et l'Université du Québec à Montréal (UQAM) ont effectivement entrepris l'aménagement de ce concept au sein de leur institution respective avant que l'établissement trifluvien emboîte le pas et offre à son tour le modèle 360d, un service en accompagnement qui est proprement personnalisé et adapté pour chaque client en fonction des ambitions et des projets de vie.

Étant déjà implanté depuis quelques décennies à l'UQTR, Desjardins a accentué son association en créant cette espace thématique unique en Amérique du Nord. «On avait déjà une succursale de la Caisse Desjardins sur place, l'évolution était donc naturelle», indique le premier vice-président Réseau des caisses et Services aux membres et clients, Éric Lachaîne.

«L'UQTR a grandi avec la présence de Desjardins, l'institut s'est toujours retrouvé sur le campus. Il est non seulement présent, mais aussi actif pour soutenir des initiatives des étudiants, du corps des enseignants et de l'ensemble des employés», se réjouit Daniel McMahon, recteur de l'UQTR.

Concept nouveau genre

Un trio de conseillers aux profils variés est disposé à épauler les étudiants et les jeunes travailleurs afin de leur prodiguer divers conseils pour qu'ils mènent à terme leurs projets. Les chargés de clientèle ont les outils pour aborder des sujets tels que le financement des études, l'achat d'une propriété, la planification d'un voyage, la gestion des finances au quotidien et l'entrée sur le marché du travail, notamment.

Des tableaux interactifs, une aire d'études et de repos ainsi que deux bureaux forment l'espace dynamique du 360d.

«Le concept est unique dans le sens où c'est une succursale des Caisses Desjardins, mais il n'est pas en mode traditionnel comme on le connaît habituellement. Mais bien que c'est un modèle qui n'est pas nécessairement traditionnel, on est en mesure de desservir la clientèle au complet. S'il y a des besoins plus complexes, on réfère aux spécialistes qui travaillent dans une succursale», commente M. Lachaîne.

«Le 360 réfère au fait de faire un tour complet des besoins des étudiants et des jeunes travailleurs», ajoute-t-il.

Par ailleurs, à court terme, la direction de Desjardins n'envisage pas de poursuivre son expansion de l'offre 360d à l'intérieur des autres universités de la province. Aucun plan de déploiement n'est présentement prévu à cet égard, mais la porte n'est toutefois pas fermée à double tour.

«On couvre principalement les universités avec lesquelles on était déjà en partenariat. Naturellement, on est toujours ouverts, que ce soit à l'Université McGill ou à l'Université Laval, à parler du 360d. Mais à l'heure actuelle, très concrètement, non il n'y a aucun projet sur la table», confirme le principal intéressé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer