Les affaires en bref

Élyse Massé, de Consultants Mesar, en compagnie de... (Courtoisie)

Agrandir

Élyse Massé, de Consultants Mesar, en compagnie de Christian Jacques, Directeur de comptes commerciaux chez Desjardins.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Bourse desjardins émergence: Élyse Massé à l'honneur

La responsable du développement des affaires chez Mesar, Élyse Massé, a remporté la bourse Desjardins Émergence de 5000 dollars remise par la Fondation Desjardins. Ce prix vise à encourager un étudiant de la cohorte Émergence de l'École d'entrepreneurship de Beauce à poursuivre ses projets entrepreneuriaux. 

Outre ses responsabilités professionnelles, la récipiendaire est impliquée au soccer de même qu'au sein de plusieurs conseils d'administration (Manufacturiers Mauricie-Centre-du-Québec, FestiVoix et Desjardins).

«Je crois aussi que le plan de conciliation de travail-famille que nous offrons ainsi que nos actions en développement durable chez Mesar ont impressionné les juges», avance-t-elle comme explication.

Par ailleurs, celle-ci participait jeudi à l'événement Le français à l'affiche en affaires, organisé par la Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie.  

«Parler français en milieu de travail est une marque de respect envers nos collègues et employés qui sont de langue maternelle française. C'est une façon de les encourager, car il est possible de faire des affaires et de travailler en français même si les échanges commerciaux sont souvent en anglais», croit-elle.

À son avis, cela permet d'encourager les immigrants à s'intégrer pleinement à la communauté. «Notre langue possède un vocabulaire des plus riches, ce qui facilite la bonne compréhension entre les parties lors de la rédaction de documents légaux, de devis d'ingénierie ou autres», souligne Mme Massé.

La CCIS à l'honneur

La Chambre de commerce et d'industrie de Shawinigan (CCIS) est la lauréate du prix développement économique. Elle a obtenu cette récompense lors du gala annuel de la Fédération des chambres de commerce du Québec.

Depuis le mois de juin dernier, la CCIS a déployé ses actions autour de quatre dossiers prioritaires. Il s'agit de la relève et du transfert d'entreprise, de la promotion de l'activité commerciale, du secteur manufacturier ainsi que de la main-d'oeuvre. «La CCIS a entrepris une refonte de sa mission afin de mieux desservir la communauté d'affaires et de s'attaquer aux enjeux économiques de la région. L'obtention de ce prix démontre que la nouvelle orientation prise par la CCIS est plus que pertinente», souligne le président Mario Lamontagne par voie de communiqué.

L'organisation, qui compte plus de 600 personnes issues de la communauté des affaires, s'inscrit au coeur de l'important virage économique emprunté par la Ville de Shawinigan. Elle a pour mandat de mettre en oeuvre des actions concertées en favorisant l'avancement économique de son territoire.

Olymel fait l'acquisition de Pinnacle Farms, en Alberta

Olymel a annoncé vendredi avoir réalisé l'acquisition du producteur de porcs albertain Pinnacle Farms, situé près de Strathmore, à l'est de Calgary. Les détails financiers de la transaction n'ont pas été dévoilés. Le producteur, transformateur et distributeur québécois de viande obtient ainsi l'ensemble des actifs de Pinnacle Farms et en assurera l'exploitation. Les 30 travailleurs de l'endroit seront désormais à l'emploi d'Olymel.

Accréditation d'inspecteur de ponceaux maintenant offerte au Cégep de Trois-Rivières

Le Cégep de Trois-Rivières offre désormais une accréditation d'inspecteur de ponceaux. Au Québec, seulement trois établissements ont l'autorisation de dispenser cette formation, les deux autres étant l'Université de Sherbrooke et l'Université Laval.

Le cours est d'une durée de 14 heures. Il s'agit d'un cours de perfectionnement qui s'adresse aux professionnels possédant déjà des connaissances techniques de base dans le domaine du génie civil.

Au terme de la formation, l'inspecteur de ponceau sera en mesure de définir les différents sous-types de ponceaux, déterminer les défauts propres aux ponceaux, évaluer l'étendue des défauts observés, proposer des interventions appropriées et obtenir l'accréditation afin d'être admissible à réaliser des inspections et répondre à des appels d'offres émis par le ministère des Transports.

Cette formation est maintenant offerte via l'offre de cours des services aux entreprises. Pour informations, contactez le développement des affaires au Cégep.

Meubl'en Vrac s'installe à La Tuque

Le détaillant trifluvien de meubles Meubl'en Vrac a inauguré, mardi, son nouveau magasin à La Tuque. Les propriétaires ont investi quelques dizaines de milliers de dollars pour rendre cette expansion possible. De plus, cinq nouveaux emplois ont été créés. La Tuque était tout indiquée pour une deuxième succursale. Les propriétaires voulaient se rapprocher de leur clientèle. Une salle d'exposition a été aménagée dans le magasin de la rue Saint-Antoine. Sur la photo: les propriétaires, Étienne Bisaillon, Sandra Ménard et Yves Gagné.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer