Projet résidentiel de 10 millions $ à Pointe-du-Lac

Dans l'ordre habituel, on retrouve François Bélisle, conseiller... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Dans l'ordre habituel, on retrouve François Bélisle, conseiller municipal, ainsi que Valérie Dionne et Dominic Mercier, promoteurs, procédant à la fameuse première pelletée de terre symbolique.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Une première pelletée de terre symbolique a eu lieu jeudi pour l'inauguration de la phase 1 du projet domiciliaire Baie-Jolie - quartier naturel, situé au bout de la rue des Jardins-de-Baie-Jolie, dans le secteur Pointe-du-Lac.

Échelonné sur plusieurs années, le projet de Gestion Fauvel Inc, promoteur immobilier depuis plus de 30 ans au Centre-du-Québec et en Montérégie, est évalué à plus de dix millions de dollars.

La première phase de 24 terrains s'inscrira dans un ensemble résidentiel plus vaste qui regroupera à terme, 150 terrains incluant 115 unifamiliales d'un ou deux étages, 13 multiplex de 6 à 9 unités et 26 jumelées. Pour la première phase, plusieurs types d'habitation seront déjà offerts.

«Ce nouveau projet immobilier bénéficie d'un emplacement de choix, dans un environnement nouveau, situé à proximité des grands axes routiers, du pont Laviolette et de l'activité économique du grand Trois‐Rivières», s'est plu à souligner Dominic Mercier, chargé de projet de Gestion Fauvel Inc.

«Nous cherchions un secteur où nous pouvions associer nature et proximité autant pour la jeune famille que le semi-retraité. L'accessibilité à tous, particuliers et entrepreneurs, à des terrains de choix sans voisin arrière est unique et plutôt rare à Trois‐Rivières. Nous sommes très fiers de pouvoir atteindre ces objectifs», a-t-il renchéri devant plusieurs partenaires assistant à la cérémonie.

Stratégiquement situé aux abords de la rue Notre‐Dame, à quelques minutes seulement du pont, le quartier naturel s'adresse aux amants de la nature qui désirent vivre à proximité des services et du milieu urbain. Le projet offre un accès direct à une piste cyclable et à des sentiers pédestres tout en étant à quelques minutes à peine des principaux pôles commerciaux et des grands axes routiers.

«Nous entrons dans une nouvelle ère en ce qui concerne le développement urbain avec les nouvelles réglementations. Plusieurs seront ravis d'apprendre qu'environ 32 % de la superficie globale du projet a été réservé pour les aires de conservation naturelle.

Ainsi, plus de 858 000 pieds carrés seront conservés à perpétuité pour la protection des milieux humides assurant ainsi un habitat protégé pour une multitude d'espèces fauniques et floristiques. Le résultat de l'harmonisation du développement urbain et des nouvelles façons de faire permettra d'offrir aux nouveaux propriétaires près de 45 terrains sans voisin arrière adossés à une forêt mature», a-t-on fait valoir.

Le concept que propose Gestion Fauvel est simple: il développe les grands espaces afin d'offrir un terrain clé en main, prêt à construire pour tous, que ce soit l'autoconstructeur, l'entrepreneur ou celui qui désire acquérir pour ensuite choisir son entrepreneur.

«Les gens et les entrepreneurs intéressés à acquérir un terrain sont invités à visiter le site web gestionfauvel.com sous l'onglet développement résidentiel ou à communiquer par téléphone au 819 478‐8338», a-t-on conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer