La CDEC de Trois-Rivières se redéfinit

La directrice générale de la CDEC de Trois-Rivières... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

La directrice générale de la CDEC de Trois-Rivières Geneviève Boivin, à droite, est en compagnie, de gauche à droite, du vice-président Michel Lacoursière, de la secrétaire Faye Héroux et du trésorier Steven Roy Cullen.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Photo: Francois Gervais14/09/16. TR, Journal. Bloc photo Felix St-Aubin
Félix St-Aubin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) ÉCOF-Corporation de développement économique communautaire (CDEC) a célébré ses 20 ans d'existence dans la région en dévoilant un nouveau nom et, du même coup, une image de marque renouvelée.

L'entreprise qui se spécialise en économie sociale sera désormais connue sous l'appellation de CDEC de Trois-Rivières.

La mission a également été revampée afin qu'elle se colle davantage à la réalité de la corporation.

«On n'a pas fait d'énormes changements, l'essence demeure [la même], mais on a fait des petits ajouts pour être un peu plus actuel. Par exemple, au niveau de l'économie sociale, on demeure un acteur et on veut s'affirmer en ce sens. On a aussi ajouté l'importance de l'économie circulaire, dont on n'entend pas assez parler, mais qui est importante pour nous et qui correspond à nos valeurs», soutient la directrice générale Geneviève Boivin.

Ce léger changement de cap n'affectera donc pas la vision de la CDEC de Trois-Rivières, qui désire continuer à contribuer à l'amélioration des conditions de vie de la collectivité, tant au niveau des plans économique, social et environnemental, par des stratégies de concertation, de mobilisation et de développement durable. Les trois secteurs d'activités, soit le service d'aide à l'emploi, aux citoyens ainsi qu'aux entreprises et aux organisations, ne seront également pas touchés par les modifications.

Pour poursuivre dans la nouveauté, la Corporation s'est également fait un cadeau pour souligner ses deux décennies en sol trifluvien. Elle s'est en effet dotée d'un site Web dernier cri, qui sera officiellement lancé au mois de janvier puisque quelques éléments restent encore à fignoler.

Une entente bénéfique

Deux mois se sont déjà écoulés depuis que la CDEC de Trois-Rivières et le Réseau d'investissement social du Québec (RISQ) se sont entendus sur les termes d'un partenariat. Ce pacte a permis à l'organisation de devenir mandataire des volets capitalisation et aide technique du RISQ sur le territoire de Trois-Rivières et des alentours.

Lentement mais sûrement, les retombées de cette entente se font ressentir.

«Ça va très bien, au lendemain de notre annonce, on avait déjà des appels pour accompagner des entrepreneurs en économie sociale qui avaient des idées de projets. Tranquillement, on a commencé certains accompagnements.

On a été très prudents sur la promotion, on ne veut pas se lancer dans toutes les directions. On veut bien faire les choses, bien poser nos pas un à la fois. Actuellement, la réponse est bonne et on a un conseiller aux entreprises qui est occupé pour ses 35 heures [par semaine]», indique Mme Boivin, d'un air amusé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer