Osez le bois face au soleil!

L'entreprise RG Lunetier en bois a officiellement lancé... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'entreprise RG Lunetier en bois a officiellement lancé ses opérations. Sur la photo: le président de l'entreprise, Robert Germain; le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque ainsi que la vice-présidente marketing et communication, Lydia Vadeboncoeur.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Pendant plusieurs années, le bois fut la pierre d'assise de l'économie trifluvienne. Alors que cette époque est maintenant révolue, une nouvelle entreprise d'ici, RG Lunetier, se lance dans la fabrication et la vente de lunettes de soleil en bois haut de gamme.

Ayant oeuvré comme contremaître dans le domaine du génie civil pendant de nombreuses années et adepte de la fabrication d'objets miniatures en bois, Robert Germain se lance dans cette aventure en compagnie de sa fille, Lydia Vadeboncoeur.

Alors que M. Germain s'occupera principalement de la fabrication, sa fille sera en charge du marketing et des communications. Le duo a d'ailleurs obtenu le soutien d'IDE Trois-Rivières dans le démarrage de cette entreprise.

«Mon fils m'a un jour offert une montre en bois. J'ai alors eu l'idée de me fabriquer une paire de lunettes», raconte M. Germain, avant d'ajouter qu'il est toujours fier de porter la première paire qu'il a fabriquée.

Grâce à l'expertise développée par M. Germain, qui se qualifie d'autodidacte, l'entreprise nouvellement fondée estime pouvoir concevoir jusqu'à 20 000 modèles différents grâce aux 24 essences de bois pour la devanture et 12 pour les branches.

Les lentilles utilisées par M. Germain sont quant à elles conçues aux États-Unis par la même entreprise qui fournit les réputés lunetiers Oakley et Ray Ban. Les produits offerts ne sont cependant pas pour tous les budgets, les prix oscillant entre 500 $ et 1000 $ selon les modèles.

Il est possible de commander une paire sur le site rgartisan.com. L'entreprise s'engage d'ailleurs à livrer le produit en une semaine. Les magasins La Méraki et EMA Métiers d'arts de Trois-Rivières et Adrénaline bijouterie urbaine de Drummondville sont également dépositaires des créations de M. Germain.

«Le bois est une matière noble, naturelle, vivante et accessible. Je suis heureux de créer cette entreprise chez nous et qu'on puisse, à partir d'ici, créer des oeuvres d'art aussi exceptionnelles et uniques. Le fait d'avoir une vitrine sur le web nous rend accessibles de partout dans le monde. Nous avons déjà plus d'une cinquantaine de clients jusqu'à maintenant et certains proviennent de pays étrangers», mentionne M. Germain.

Céline Dion a déjà sa paire

Le duo père-fille a profité du passage de Céline Dion à Trois-Rivières l'été dernier pour lui offrir une paire de lunettes choisie spécialement pour elle. M. Germain et sa fille n'ont pu rencontrer la diva, mais cette dernière leur a fait parvenir un message autographié pour les remercier.

Il semble d'ailleurs que la chanteuse ait été vue à Las Vegas portant la création trifluvienne. Les deux entrepreneurs ont d'ailleurs été contactés par une chaîne télévisée anglophone à propos de leur entreprise et du cadeau offert à la vedette.

Des noeuds papillon également en bois

À l'aube de la période des Fêtes, l'entreprise trifluvienne s'est lancée dans la fabrication de noeuds papillon, également en bois. 

Trois modèles sont proposés sur une base régulière et d'autres s'ajouteront selon les fêtes de l'année. Sept modèles supplémentaires sont d'ailleurs offerts pour le temps des Fêtes.

Tout comme les lunettes, ils sont disponibles sur le site rgartisan.com. De plus, 1 $ provenant de la vente de chaque noeud sera remis à la Fondation RSTR pour promouvoir la prévention des cancers masculins.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer