Place à La maison de Bibi

La propriétaire de La maison de Bibi, Brigitte...

Agrandir

La propriétaire de La maison de Bibi, Brigitte Bastien, est entourée d'Antoine, Gabrielle et Laurent Lessard ainsi que de Michel Ratté.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) Depuis bientôt dix ans, Brigitte Bastien et sa famille opèrent la Savonnerie Carpe Diem et le P'tit Café dans le secteur Sainte-Angèle. Devenu un attrait incontournable à Bécancour, ce commerce s'affiche désormais sous une nouvelle bannière, La maison de Bibi, avec ses trois volets Café-Boutique-Savonnerie.

«Pour nous, cette nouvelle identité visuelle nous permet de représenter avec exactitude qui nous sommes. La maison de Bibi s'adapte ainsi à son environnement et montre sa capacité à innover. En 2007, nous avons débuté en affaires avec la savonnerie, et depuis 2011, nous avons intégré dans la même bâtisse le P'tit Café et une boutique qui met en valeur les produits locaux.

Cette nouvelle approche est en accord avec notre stratégie d'entreprise, c'est-à-dire développer et diversifier notre offre de produits uniques et de qualité tout en s'adaptant aux nouvelles tendances», explique la propriétaire.

Le nouveau logo a été redessiné et rafraîchi pour entrer, dit-elle, dans l'ère des communications.

«En réunissant La maison de Bibi et l'offre de service dans le même cercle, cette signature nous laisse entrer dans un monde à part, unique et où le temps s'arrête. C'est une immersion dans un lieu où se côtoient les sens de la gourmandise, des odeurs fabuleuses et du plaisir», décrit Mme Bastien, reconnaissante envers le CLD de la MRC de Bécancour et sa conseillère en communication, Isabel Rouette.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer