Prix Desjardins entrepreneurs: le pdg d'Olymel honoré

Marie-Claude Boisvert, de Desjardins, Sébastien Bourrassa, Alain Rivard,... (Émilie Nadeau)

Agrandir

Marie-Claude Boisvert, de Desjardins, Sébastien Bourrassa, Alain Rivard, Laurent Lagagnière, Mathieu Boisvert et Alex Dorval, du Temps d'une pinte, et Carole Verreault de la Caisse d'économie solidaire.

Émilie Nadeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Dans le cadre de la 11e édition des Prix Desjardins Entrepreneurs, le Mouvement Desjardins a rendu hommage à Réjean Nadeau, président et directeur général d'Olymel, filiale de La Coop fédérée, en lui décernant le prix Grand bâtisseur. Et l'entreprise Le Temps d'une pinte, de Trois-Rivières, est repartie avec le coup de coeur du jury, à défaut d'avoir décroché le prix des Coopératives.

Le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, a salué la vision et la performance de Réjean Nadeau en le présentant comme «un des grands leaders inspirants du secteur agroalimentaire au Canada». Et pour le président de La Coop fédérée, propriétaire d'Olymel, Ghislain Gervais, le lauréat a su démontrer au fil des années toute la force de son leadership en positionnant Olymel comme un chef de file dans son domaine et une entreprise qui se démarque non seulement au Canada, mais à l'international.

Nourrir le monde aurait pu être la devise de Réjean Nadeau dès le début de sa carrière. Présidant aux destinées d'Olymel depuis 1996, c'est  au sein de cette filiale de La Coop fédérée qu'il regroupera les activités des secteurs du porc et de la volaille. Au fil des 25 ans de l'entreprise, c'est lui qui procédera à l'implantation d'Olymel dans l'Ouest canadien grâce à l'acquisition de la plus importante usine canadienne de transformation de porc à Red Deer, en Alberta.

Parmi ses faits d'armes, il a conclu avec ATRAHAN et Groupe Robitaille des partenariats majeurs qui vont déboucher sur le plus important projet de valorisation des produits de viande de porc à Yamachiche, au Québec. 

Grâce à Réjean Nadeau, Olymel est aujourd'hui active au Québec, en Ontario, au Nouveau-Brunswick, en Saskatchewan et en Alberta. Son dynamisme et son engagement dans le secteur de la transformation alimentaire ont fait d'Olymel le chef de file de son domaine au Canada, employant plus de 11 500 personnes,  exportant ses produits dans plus de 65 pays et réalisant un chiffre d'affaires de 3,2 milliards de dollars annuellement.

Par ailleurs, finaliste régional dans la catégorie Coopératives, Le Temps d'une Pinte est une coopérative de travailleurs brassicole dédiée aux plaisirs des papilles. L'entreprise de Trois-Rivières offre quotidiennement à quelque 200 clients une variété de bières de spécialité et des cafés hauts de gamme brassées et torréfiés sur place et mis en valeur par une cuisine bistronomique locale.

Le Temps d'une Pinte s'est donnée pour mission de créer de l'emploi dans le domaine brassicole, de la restauration et de la torréfaction afin de générer des gains socio-économiques pour ses membres, ses employés et au bénéfice du milieu socioculturel de la grande région trifluvienne. 

Le coup de coeur du jury donne droit à l'équipe de gestion du Temps d'une Pinte de participer à un bootcamp entrepreneurial offert par l'École d'Entrepreneurship de Beauce.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer