Terminal... bientôt terminé!

Les dirigeants du Port de Trois-Rivières posant sur... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les dirigeants du Port de Trois-Rivières posant sur le site du nouveau terminal 13. Dans l'ordre habituel, on retrouve Michel Parent, directeur des opérations, Gaétan Boivin, président-directeur général, Cléo Marchand, président du conseil d'administration et Jacques Paquin, vice-président développement des affaires.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) C'est avec un mois d'avance et à l'intérieur du budget prévu que le chantier de construction du quai 13 du port de Trois-Rivières s'achèvera d'ici la fin du mois. Et dès décembre, des navires pourront commencer à y accoster.

L'espace ne manquera pas pour y manutentionner de la marchandise, avec une superficie totale d'environ 23 500 mètres carrés. On y retrouvera d'ailleurs sous peu des pièces d'éoliennes de Marmen. Devenus désuets, les quais 13 et 14 avaient dû être condamnés dans les dernières années.

«Avec ces travaux, nous redonnons au port une capacité perdue qui retrouvera le plein usage de ces deux quais et d'un espace répondant aux besoins actuels de nos utilisateurs», explique le président-directeur général de l'Administration portuaire, Gaétan Boivin.

Selon lui, les installations trifluviennes fourniront ainsi aux entreprises de la région un meilleur accès aux marchés extérieurs et contribueront à la création d'emplois. «Les travaux du quai 13 constituaient le dernier élément du plan Cap sur 2020 que le Port de Trois-Rivières aura réalisé avec trois années d'avance sur l'échéancier», a-t-il fièrement souligné. 

Les travaux de construction du terminal 13 comprenaient la démolition du hangar 13, la reconstruction du quai 13, la consolidation du quai 14 et l'aménagement de l'aire d'entreposage extérieure située le long de ces quais ainsi que des voies routière et ferroviaire donnant accès à cet ensemble d'infrastructures.

Au préalable, ce projet aura nécessité la construction des hangars 16, 24 et 25 en remplacement du hangar 13, lequel avait atteint la fin de sa vie utile et a dû être démoli pour faire place au nouveau terminal.

Cet ensemble de projets représente des investissements en infrastructures de 50 millions de dollars financés par le gouvernement du Canada (16,2 millions $), l'Administration portuaire de Trois-Rivières (19 millions $) et le secteur privé (15 millions $).

«Nous sommes heureux de proposer des infrastructures qui répondent beaucoup mieux aux besoins actuels des expéditeurs. Le nouveau quai aura une profondeur de 11 mètres comparativement aux 10,7 mètres de nos autres quais. Cette nouvelle profondeur nous place en situation privilégiée pour accueillir des navires ayant un plus grand tirant d'eau. L'aire d'entreposage extérieur adjacente au quai est moderne et offre une grande capacité portante», conclut le directeur des opérations, Michel Parent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer