Les affaires en bref

De gauche à droite, on reconnaît Philippe Nadeau... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

De gauche à droite, on reconnaît Philippe Nadeau (directeur général du DigiHub), Mario Lamontagne (Deloitte Shawinigan), Marc Perron (associé et directeur Deloitte Québec), Yoan Gaumont (associé Deloitte), Michel Angers (maire de Shawinigan) et Denis Morin (directeur général du Centre d'entrepreneuriat Alphonse-Desjardins).

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

Coaching et consultation

La firme Deloitte a annoncé, lundi, un partenariat avec le Centre d'entrepreneuriat Alphonse-Desjardins et le DigiHub en vertu duquel elle offrira 250 heures de coaching et de consultation, de soutien dans le fonctionnement de l'écosystème et de conférences aux entreprises incubées.

Il s'agit d'une entente de trois ans, évaluée à 105 000 $. En échange, Deloitte pourra obtenir certains services et de la visibilité. L'entente prévoit également que l'incubateur du DigiHub deviendra l'incubateur Deloitte.

L'entrepreneuriat en vedette

Place aux jeunes Nicolet-Yamaska invite les jeunes diplômés de 18-35 ans intéressés par l'entrepreneuriat ou le repreneuriat en région à s'inscrire au prochain séjour exploratoire qui aura lieu les 25 et 26 novembre prochains.

En plus d'outiller les futurs entrepreneurs et de leur permettre de développer leur réseau de contacts, l'événement se veut une occasion de faire découvrir toutes les opportunités et ressources entrepreneuriales de la MRC Nicolet-Yamaska. 

Au cours de leur séjour, les participants auront la chance de s'entretenir avec des intervenants socioéconomiques pouvant les aider à concrétiser leur projet d'affaires. Ils pourront également rencontrer de jeunes entrepreneurs passionnés ayant choisi la région pour y démarrer ou y reprendre une entreprise.

D'autres activités viendront compléter la programmation, dont une présentation des différentes municipalités de la MRC, afin que les participants puissent imaginer et planifier leur avenir en région. Car, rappelons-le, l'objectif ultime des séjours exploratoires de Place aux jeunes est de favoriser la migration et l'établissement des jeunes diplômés dans la MRC Nicolet-Yamaska.

L'ensemble du séjour exploratoire est sans frais et inclut le transport, l'hébergement, les repas et les activités. Pour participer, les personnes intéressées doivent répondre aux critères d'admissibilité suivants: être âgé de 18 à 35 ans, être diplômé ou en voie de l'être (DEP, DEC, BACC, etc.) et habiter à l'extérieur de la MRC Nicolet-Yamaska ou y habiter depuis moins d'un an.

Puisque les places sont limitées, il est obligatoire de s'inscrire à l'avance en communiquant avec Chantal Grenier, agente de migration Place aux jeunes Nicolet-Yamaska par téléphone au 819 293-2592 poste 230 ou par courriel à migrationny@cjenicbec.org.

Groupe Richer acquiert Gazon Maski

L'entreprise familiale Groupe Richer, producteur de gazon en plaques depuis 1962, fait l'acquisition de Gazon Maski, une gazonnière située à Maskinongé, afin d'augmenter sa capacité de production et d'être mieux positionnée pour servir les clients de la Mauricie et de l'Est-du-Québec.

La transaction implique un changement majeur. En effet, l'inventaire de gazon en plaques sera augmenté au maximum, ce qui veut dire que tous les champs seront utilisés pour la culture du gazon seulement. Ainsi, la culture céréalière que Gazon Maski pratiquait sera mise de côté, mais les employés conservent leur emploi.

«Nous pourrons dorénavant offrir un service exceptionnel aux clients de la Mauricie et de l'Est-du-Québec tout en leur démontrant notre expérience de plus de 50 ans et, surtout, notre grande passion du gazon», a commenté Julien Richer, vice-président et membre de la troisième génération.

Avec ses succursales sur la Rive-Sud et Rive-Nord de Montréal (Sainte-Julie, Mercier, Les Coteau, Terrebonne, Dorval), à Lacolle et maintenant, Maskinongé, Groupe Richer se dit positionné stratégiquement à travers la province.

Programme d'éducation financière: plus de 1900 jeunes ont participé

Le programme d'éducation financière conçu par Desjardins, Mes finances, mes choix, affiche de bons résultats depuis le début du partenariat en juillet 2015 avec les carrefours jeunesse emploi (CJE) du Centre-du-Québec, dont celui de Nicolet-Bécancour. 

Entre juillet 2015 et juillet 2016, ce sont près de 1900 jeunes Centricois qui ont bénéficié du programme. Or, pas moins de 95 % d'entre eux le recommandent, avec un taux de satisfaction de 97 %.

Ce programme, ancré dans la réalité des jeunes, leur est destiné afin de les aider à faire des choix de consommation éclairés. Depuis plus d'un an, des ateliers clés en main gratuits sont diffusés par les conseillers en éducation financière des CJE, des partenaires très impliqués.

«Nous sommes très fiers de pouvoir aider les jeunes à développer leur autonomie financière, grâce à des ateliers dynamiques abordant des sujets tels le budget, l'apprentissage de l'épargne, l'utilisation judicieuse du crédit, pour ne nommer que ceux- là», a affirmé Marc Geoffroy, vice-président régional Cantons-de-l'Est et Centre-du- Québec. 

«En ce mois de la littératie financière, nous tenons d'ailleurs à souligner l'importante implication des CJE de la région dans notre programme», a-t-il ajouté.

Le programme est une collaboration financière des caisses Desjardins de Drummondville, de Gentilly-Lévrard-Rivière du Chêne, de l'Est de Drummond, de Nicolet, des Bois-Francs, des Chênes et Godefroy.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer