Ottawa continuera de surveiller le marché immobilier, dit Morneau

Le ministre des Finances, Bill Morneau... (La Presse canadienne)

Agrandir

Le ministre des Finances, Bill Morneau

La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, dit qu'Ottawa continuera de surveiller le marché immobilier pour s'assurer que son ralentissement ne met pas un frein à la croissance économique du pays.

Dans un discours prononcé devant la Chambre de commerce de la région de Toronto, vendredi, le ministre a expliqué qu'il était «ultimement responsable» du maintien de la stabilité du système financier du pays. Il s'est engagé à s'assurer que l'endettement des ménages est soutenable et que les prêteurs agissent avec prudence. M. Morneau a souligné que, pour ce faire, les nouvelles règles hypothécaires représentent un «outil-clé».

Depuis son entrée en poste, le ministre les a resserrées à deux reprises afin de stabiliser le marché immobilier. En décembre dernier, le gouvernement a annoncé une augmentation des mises de fonds minimales pour les maisons de plus de 500 000 $, en réaction à l'explosion des coûts des résidences à Toronto ainsi qu'à Vancouver.

Plus tôt ce mois-ci, les libéraux ont exigé que les acheteurs assurés se soumettent à une simulation de crise des taux d'intérêt hypothécaires, afin de vérifier qu'ils demeureront solvables face à une hausse des taux d'intérêt ou encore une baisse de leurs revenus. Auparavant, ces simulations n'étaient pas requises pour les hypothèques à taux fixe de plus de cinq ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer