Soutien financier à Boréalix

Paul Labranche, maire de Saint-Adelphe, Julie Boulet, Marie-Pierre... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Paul Labranche, maire de Saint-Adelphe, Julie Boulet, Marie-Pierre Maurais, de Boréalix, et François-Philippe Champagne.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Saint-Adelphe) L'entreprise Boréalix, de Saint-Adelphe, vient de recevoir l'appui des deux ordres de gouvernement pour la réalisation d'un projet d'investissement de 288 688 $ qui permettra la création de cinq emplois.

Pendant que le député de Saint-Maurice-Champlain, François-Philippe Champagne, annonçait une aide fédérale de 111 638 $, la ministre régionale confirmait un soutien financier de 74 050 $ provenant du Fonds de diversification économique. À ces deux contributions s'ajoute un prêt de 10 000 $ de la part de Femmessor Québec.

«C'est avec fierté que nous accompagnons Boréalix dans son projet d'investissement. Le dynamisme de la dirigeante est un gage de réussite et ses efforts dans le secteur manufacturier devraient inspirer plus de femmes entrepreneures à concrétiser leur projet», a d'ailleurs fait savoir Johanne Caron, directrice régionale par intérim de Femmessor Mauricie.

Fondée en décembre 2014 par la jeune entrepreneure Marie-Pierre Maurais, Boréalix oeuvre dans la troisième transformation du bois. L'entreprise se spécialise dans la conception, la fabrication, l'assemblage et la commercialisation de tuiles de bois haut de gamme pour l'extérieur (balcon et terrasse) et de cèdre mural.

L'entreprise manufacturière entend, d'une part, aménager une nouvelle usine de fabrication de revêtements de bois intérieurs et extérieurs afin d'augmenter sa capacité de production. D'autre part, elle vise à conquérir de nouveaux marchés en vue d'accroître sa compétitivité.

«Boréalix fait partie des entreprises québécoises visionnaires qui se distinguent par leur capacité d'innover. C'est donc avec fierté que nous la soutenons dans sa démarche de croissance, qui contribuera à diversifier et à renforcer encore plus notre économie régionale», a indiqué la députée de Laviolette. «Nous pouvons être fiers de l'esprit entrepreneurial de Mme Maurais. L'automatisation de la production de Boréalix générera des retombées», a conclu le député Champagne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer