Gala Distinction: pleins feux sur les finalistes

Martin St-Pierre... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Martin St-Pierre

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Vingt-cinq entreprises se disputeront un prix dans dix catégories dans le cadre de la 23e édition du Gala Distinction Desjardins de la Chambre de commerce et d'industrie de Shawinigan.

Jeudi soir, à la Maison de la culture Francis-Brisson, les représentants de ces mises en nomination sont montés sur scène pour accepter cette reconnaissance.

Le directeur général de la CCIS, Martin St-Pierre, a instauré cette pratique, l'an dernier. Il voulait donner un peu plus d'éclat au dévoilement des finalistes afin que leurs mérites soient davantage soulignés.

«Ils ont toute notre admiration», fait remarquer M. St-Pierre. «Il faut que les projecteurs soient sur ces entreprises. Le cocktail des finalistes est une première étape de reconnaissance, qui va se poursuivre au gala.»

Au cours des dernières années, 33 finalistes se disputaient un prix dans onze classes. La refonte de certaines catégories et une baisse de candidatures dans certaines autres expliquent le nombre moins important d'entreprises en nomination en 2016.

Ainsi, on n'observe que deux finalistes dans «Innovation et nouveaux marchés», «Entreprise manufacturière», «Entreprise de service aux particuliers», «Économie sociale» et «Relève entrepreneuriale».

«La qualité est aussi grande que lors des dernières années», assure le directeur général.

«Nous avons reçu une cinquantaine de candidatures. Dans certaines catégories, ça semble plus difficile d'identifier des finalistes. Je pense à Entreprise manufacturière et Innovation et nouveaux marchés, beaucoup axées sur la performance et la productivité. Ces deux catégories nous donnent un peu plus de fil à retordre.»

La nomination d'un ambassadeur sera remplacée par la désignation d'une personnalité masculine et féminine. Dans le premier cas, le lauréat remportera le prix Gilles-Martel. La CCIS lance un appel pour trouver la meilleure appellation au pendant féminin de cette reconnaissance. La personne gagnante méritera un billet pour le gala du 4 novembre.

Le jury dévoilera également un coup de coeur au cours de cette soirée. Les participants au gala pourront aussi voter pour le «Prix coup de coeur du public» parmi les finalistes. Enfin, le comité de diversification économique de la Ville de Shawinigan profitera de cette soirée pour reconnaître trois entreprises qui illustrent le nouveau visage de l'emploi dans la communauté.

L'an dernier, le Gala Distinction Desjardins avait accueilli un record de 475 participants. La 23e édition sera présentée le 4 novembre, à Espace Shawinigan.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer