«Un joyau pour Lac-aux-Sables»

Dans l'ordre habituel, on retrouve Julie Boulet, ministre... (Marc Rochette, Le Nouvelliste)

Agrandir

Dans l'ordre habituel, on retrouve Julie Boulet, ministre responsable de la Mauricie, Gaétan et Denise Genest, de l'entreprise LEG, Jean-Claude Tessier, maire de Lac-aux-Sables, Philippe Richard, Cynthia, Yanick et Audrey Genest, également dans la direction de l'entreprise LEG.

Marc Rochette, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Lac-aux-Sables) Sans tambour ni trompette, une entreprise familiale de Lac-aux-Sables fait travailler une cinquantaine de personnes dans ses installations du chemin du Lac-Huron.

Et grâce à une aide financière de 718 000 $ de la part du gouvernement du Québec, Les Équipements Gaétan (LEG) peut aller de l'avant avec un projet de 3,2 millions de dollars.

«C'est une entreprise grandissante et innovante, avec une relève, et qui exporte. Et si on est en politique, c'est pour faire en sorte que des projets puissent voir le jour», a commenté la ministre responsable de la Mauricie, Julie Boulet, venue annoncer la contribution québécoise.

À cet effet, un montant de 658 000 $ est accordé sous forme de prêt dans le cadre du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, alors qu'une somme de 60 000 $ provient du Programme d'appui au redressement et à la rétention d'entreprises stratégiques et aux territoires en difficulté. Un appui qui vise l'acquisition d'équipements et le développement de produits. En tout, 27 emplois sont créés et s'ajoutent aux 23 autres déjà existants. 

«Il y a beaucoup de gens de Mékinac, soit 70 %. Depuis plus de 30 ans, l'entreprise Les Équipements Gaétan se démarque de la concurrence grâce à ses procédés avant-gardistes, qui lui confèrent une expertise de pointe dans son domaine. Avec notre appui, elle pourra poursuivre son ascension et continuer d'offrir des produits de qualité, tout en faisant rayonner le Québec au-delà de ses frontières», a fait savoir la députée de Laviolette, qui dit avoir visité l'usine à chacune de ses campagnes électorales.

Fondée en 1984, l'entreprise adapte et optimise des équipements forestiers pour la réalisation de divers travaux de forage et d'ancrage. Elle conçoit et fabrique également des équipements pour l'installation de systèmes de fondation destinés aux lignes de transport d'énergie. Son projet lui permettra notamment d'améliorer ses installations et de conquérir de nouveaux marchés.

«Notre gouvernement se fait un devoir d'appuyer la croissance des entreprises stratégiques de la Mauricie en mettant à leur disposition des leviers financiers efficaces. Je constate avec beaucoup d'enthousiasme que les entrepreneurs de la région déploient des efforts considérables pour innover et diversifier davantage leurs activités», a indiqué par voie de communiqué la ministre responsable des PME et du Développement économique régional, Lise Thériault.

Pour sa part, la directrice générale de l'entreprise, Cynthia Genest, attribue une telle croissance à la force des équipes, et ce, tant sur les chantiers qu'en usine. Et si Hydro-Québec a longtemps représenté leur seul client, voilà que LEG est à développer de nouveaux marchés au Labrador et à Terre-Neuve, étant associée à «un énorme projet».

«C'est un joyau pour Lac-aux-Sables. Gaétan et Denise Genest sont les piliers. Il a le gène du patenteux», a lancé le maire Jean-Claude Tessier par rapport à ce concepteur d'une foreuse montée sur une débusqueuse. Selon lui, l'histoire d'une entreprise de plus de 30 ans est marquée d'une série de victoires et de défaites. 

«Dieu soit loué, les victoires sont plus fortes que les défaites dans leur bilan», a renchéri le premier magistrat, ayant même déjà vu à l'oeuvre des membres de leur personnel lors d'un voyage à Blanc-Sablon.

D'ailleurs, à son avis, il a été en mesure de constater leur passion et leur esprit d'équipe, «des raisons pour lesquelles Les Équipements Gaétan ont du succès», soutient-il.

Et avec autant d'emplois de qualité, «ça génère des investissements alors que les employés s'établissent dans la région».

«Ça fait évoluer notre région et notre municipalité. Et c'est une entreprise qui investit aussi dans le milieu par des commandites, donnant ainsi une tape sur l'épaule de nos bénévoles», poursuit le maire Tessier tout en précisant aux médias que Lac-aux-Sables, «ce n'est pas seulement le tourisme, mais aussi, de la business et de l'industrie».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer