Rivière-aux-Rats: des transporteurs du Lac-Saint-Jean dénoncés

Les grévistes continuent de se faire voir sur...

Agrandir

Les grévistes continuent de se faire voir sur la route 155 devant la scierie de Rivière-aux-Rats.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Les grévistes de Rivière-aux-Rats ont visité certaines compagnies de transport de bois d'oeuvre ou de copeaux qui continuent leurs activités auprès de la scierie. Une centaine de grévistes se sont dirigés vers la région du Lac-Saint-Jean afin de cibler deux entreprises.

Les grévistes soutiennent que Transport Doucet & Fils et Transport Chabar inc. ignorent la présence d'une ligne de piquetage.

Aux yeux du syndicat, en maintenant les activités normales, ces compagnies nuisent aux grévistes et contribuent à prolonger le conflit. Les syndiqués ont choisi de ne pas bloquer l'accès à la scierie, préférant s'appuyer sur la solidarité.

«Jusqu'à maintenant, la vaste majorité des compagnies ou des camionneurs indépendants ont ralenti la cadence ou parfois suspendu leurs activités, mais certaines compagnies obligent leurs salariés à passer notre ligne de piquetage coûte que coûte et c'est ce que nous sommes venus dénoncer», explique Herman Martel, président du syndicat de la scierie de Rivière-aux-Rats, affilié à la Fédération de l'industrie manufacturière (FIM-CSN). 

Le syndicat promet d'autres gestes d'éclat dans les prochaines semaines. «Nous allons tout faire pour nous faire voir et nous faire entendre, nous sommes bien présents sur la 155 et nous le serons partout où il le faudra», a-t-il conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer