Des condos... avec marina!

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, et le... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, et le président de Gestion Immobilière Le 8, Bryan Tranquille.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) À partir de l'été 2017, les nombreuses personnes qui traversent le pont Duplessis à Trois-Rivières verront apparaître un nouveau complexe résidentiel à la limite du secteur madelinois.

Et c'est par un investissement de huit millions de dollars que Gestion immobilière Le 8 rendra possible la construction de ce condominium résidentiel de six étages, qui sera situé directement au bord de la rivière Saint-Maurice.

«Les gens auront une vue sur le plan d'eau», se plaît à souligner comme caractéristique le promoteur derrière ce projet d'envergure, Bryan Tranquille, convaincu de pouvoir rivaliser avec le développement actuel, et tout près, sur le site de Trois-Rivières sur Saint-Laurent.

Déjà, celui-ci a commencé la transformation du bâtiment existant sur la rue Fusey, qui avait déjà abrité, entre autres, le Carrefour jeunesse-emploi. En se portant acquéreur de la bâtisse et du vaste terrain adjacent l'an dernier, il souhaitait que les espaces soient entièrement occupés par ce même organisme ou, encore, une pharmacie.

Mais puisqu'aucun de ces scénarios ne s'est concrétisé, l'homme d'affaires a opté pour la création de condos à louer et à vendre aux deuxième et troisième planchers. Force est d'admettre que son pari est réussi avec un taux d'occupation de 80 %. Quant au rez-de-chaussée, il réserve cette superficie à des fins commerciales, offrant ainsi un potentiel de quatre locaux.

Pour ce qui est du futur 8 Duplessis, huit des 32 condos envisagés sont déjà vendus et ce nombre est appelé à doubler d'ici la fin de l'année. Par contre, si la demande devait s'avérer moindre, M. Tranquille évoque la possibilité de ramener le projet à 22 unités.

«Outre les espaces de stationnement intérieurs et extérieurs, il y aura une piscine extérieure avec terrasse, au bord de la rivière, et un accès à une marina privée, incluant aménagement», a-t-il expliqué en point de presse.

Pour sa part, le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, a accueilli favorablement la restauration de ce secteur situé à proximité d'un axe routier «fort intéressant». «C'est une bonne nouvelle et je suis bien content. Et les baby-boomers qui prennent leur retraite veulent marcher, ce qu'ils peuvent faire avec la promenade de Trois-Rivières sur Saint-Laurent», a-t-il souligné.

Finalement, le premier magistrat a salué les artisans de ce projet, «des gens qui ont fait leurs preuves à Trois-Rivières». «Et ce deuxième terrain, c'est un bijou qui a une valeur inestimable sur le bord de l'eau», a conclu M. Lévesque.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer