Commerce canadien: le déficit a reculé à 2,5 milliards $ en juillet

Les exportations du Canada ont pris du mieux en juillet, ce qui pourrait... (Le Soleil)

Agrandir

Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Les exportations du Canada ont pris du mieux en juillet, ce qui pourrait annoncer un rebond de l'économie du pays, après sa contraction du deuxième trimestre. Le déficit commercial du pays a rétréci à 2,5 milliards $ en juillet, a indiqué vendredi Statistique Canada.

Ce résultat était meilleur que celui de 3,25 milliards $ attendu par les économistes, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Aux yeux de l'économiste en chef de la Banque CIBC, Avery Shenfeld, l'amélioration est un pas dans la bonne direction, mais il ne s'agit que d'un mois dans un trimestre qui devrait être solide.

«Nous obtenons d'importants gains à la suite d'une série de données étonnamment faibles pour les exportations pour le deuxième trimestre», a souligné M. Shenfeld.

«Le volume d'activités des secteurs d'exportations reste décevant par rapport à ce qu'il était au début de l'année, mais c'est un signe que les choses n'étaient pas aussi mauvaises qu'elles en avaient l'air au deuxième trimestre.»

Plus tôt cette semaine, Statistique Canada a indiqué que l'économie du pays s'était contractée au rythme annuel de 1,6 pour cent pendant le deuxième trimestre. L'agence a expliqué ce déclin par la faiblesse des exportations et les incendies de forêt en Alberta, en mai.

Cependant, la période de trois mois a pris fin sur une bonne note, le mois de juin ayant connu une croissance. Les économistes s'attendent à ce que le troisième trimestre soit solide en raison de la reprise des activités d'exploitation de sables bitumineux - qui ont été interrompues par les incendies - et des efforts de reconstruction dans les villes touchées par les flammes.

Selon Benjamin Reitzes, économiste principal à la Banque de Montréal, les activités commerciales sont reparties du bon pied au troisième trimestre, après un deuxième trimestre «absolument horrible».

«Il faudra voir si cela se poursuit dans les quelques prochains mois, mais cela devrait apaiser certaines inquiétudes quant à la santé du secteur des exportations», a écrit M. Reitzes dans une note à ses clients. «En plus, le rétrécissement du déficit commercial est encourageant, et à moins d'une nouvelle ronde de détérioration, il suggère que le dollar canadien n'aura peut-être pas besoin de s'affaiblir encore de façon importante pour soutenir l'équilibre du compte commercial.»

Les exportations canadiennes ont augmenté de 3,4 pour cent pour se chiffrer à 42,7 milliards $ en juillet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer