Huit jeunes au service de la communauté

On retrouve sur la photo Benjamin Champoux, Marilou... (Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste)

Agrandir

On retrouve sur la photo Benjamin Champoux, Marilou Lafrenière, Cédrick Siate et Frédéric Desrosiers, participants, et, derrière, Marina Léveillé, intervenante, Sébastien Morin, directeur génréal du CJE, Jean-Denis Girard, député de Trois-Rivières, Claude Belisle, propriétaire d'une maison aux prises avec de la pyrrhotite, Geneviève Boivin, directrice d'Ecof CDEC de Trois-Rivières, et Karine Mathé, intervenante.

Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le Carrefour jeunesse-emploi Trois-Rivières/MRC des Chenaux a salué l'implication de huit jeunes dans le projet estival Écho. Cette initiative avait pour but de sensibiliser les jeunes de 18 à 29 ans à l'importance de s'engager volontairement dans leur milieu.

En mettant sur pied le projet Écho, la direction du Carrefour jeunesse-emploi Trois-Rivières/MRC des Chenaux voulait que les jeunes qui allaient participer au projet puissent en retirer un maximum de bénéfices, tant au niveau collectif que personnel.

Il va sans dire que le projet a atteint les buts fixés par l'organisation. Au cours de l'été, les jeunes ont pu se créer un réseau de contacts, développer de nouvelles compétences et acquérir une expérience de travail pertinente.

Au nombre des apprentissages que le projet Écho a rendu possible, le Carrefour note entre autres la culture de la responsabilité sociale, le sentiment de contribuer à sa communauté et le fait d'être informé sur ce qui se passe au sein de celle-ci. Par ailleurs, les responsables du projet estiment que ce savoir est essentiel pour comprendre les enjeux locaux, et pour intervenir de façon efficace dans son milieu.

Concrètement, les jeunes ont oeuvré sur plusieurs plateaux de travail sur le territoire de la ville de Trois-Rivières tout au long de la saison estivale. L'une des activités prévues par le projet visait à aider des citoyens aux prises avec des problèmes de pyrrhotite.

Les jeunes ont ainsi aidé plusieurs propriétaires à démonter leur aménagement paysager en vue d'éventuels travaux. Cet exercice, réalisé en partenariat avec la corporation de développement économique communautaire (ÉCOF-CDEC) de Trois-Rivières, a permis aux jeunes de constater les dommages importants que peut causer la contamination du béton.

Toujours en collaboration avec ÉCOF-CDEC de Trois-Rivières, les jeunes ont participé activement à une campagne de sensibilisation à la problématique de l'herbe à poux. Ils ont ainsi incité la population à arracher cette plante, qui cause des allergies saisonnières à un Trifluvien sur sept.

En outre, les jeunes ont reçu de la formation sur les méthodes visant à rechercher un emploi de manière efficace. Les responsables du projet affirment que ce complément a donné envie aux jeunes de se lancer dans des démarches de recherche d'emploi, puisque ceux-ci étaient désormais mieux outillés pour le faire.

En définitive, le Carrefour croit que la participation des jeunes a contribué à l'essor de la communauté, en plus de sensibiliser la population à la contribution positive des jeunes. Rappelons que le projet Écho est un projet pilote issu d'un partenariat entre les carrefours jeunesse-emploi du Québec et le Secrétariat à la jeunesse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer