Phénix: vers 20 emplois à Shawinigan

Les anciens bureaux de Santé Canada à Shawinigan... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les anciens bureaux de Santé Canada à Shawinigan revivront, le temps de solutionner le système de paie Phénix.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) C'est plutôt un total de 20 employés qui seront rappelés au service de la rémunération de Santé Canada à Shawinigan afin de venir à la rescousse du système de paie Phénix qui connaît des ratés au pays.

Douze personnes sont déjà en place au bureau de paie qui relève dorénavant de Services gouvernementaux Canada.

La nouvelle a été confirmée, jeudi, lors d'une réunion d'information technique. À Ottawa, on s'affaire d'ailleurs à compléter le recrutement afin d'atteindre l'objectif visé pour chacun des bureaux satellites.

«Nous prévoyons avoir en poste 20 employés à Shawinigan. Pour ce qui est de la durée, ce sera la même chose pour tous nos centres satellites, ils seront là aussi longtemps qu'on en aura besoin. On a fait appel à l'Alliance de la fonction publique du Canada.

Ils ont été très collaborateurs pour nous permettre d'avoir accès à des gens qui avaient pris leur retraite ou, encore, qui ont été prêtés par d'autres ministères», a indiqué au Nouvelliste la sous-ministre de Services publics et Approvisionnement Canada, Marie Lemay.

Pour sa part, le conseiller syndical de l'Alliance, Normand Pelletier, se réjouit de voir que les effectifs seront plus nombreux que prévu à Shawinigan.

«Je suis bien content. Sept étaient déjà là et ils en ont ramené cinq de la retraite. C'est tout le temps une bonne nouvelle. Plus il y en a, nous autres, mieux que c'est. Ça amène de l'argent en région. Je remercie personnellement M. Champagne de toutes les démarches qu'il a faites pour permettre la réouverture du bureau de paie par rapport au problème Phénix», a-t-il fait savoir.

Le gouvernement fédéral prévoit rembourser les dépenses encourues par certains de ses employés en raison des problèmes suscités par le nouveau système de paie automatisé Phénix.

Des milliers de fonctionnaires qui n'ont pas été payés depuis des mois ont été forcés d'emprunter de l'argent ou d'utiliser au maximum leur carte de crédit afin de régler leurs factures le temps que le gouvernement remédie à la situation.

Les employés devront présenter leur demande de remboursement par le biais d'un processus de règlement qui sera probablement lancé en septembre. Les représentants du gouvernement n'ont pas dit à combien s'élèveraient les coûts liés à cette démarche.

Les fonctionnaires qui ont été surpayés et doivent remettre l'excédent pourront étaler leurs paiements sur plusieurs mois afin d'éviter qu'une somme importante soit retenue sur une seule paie.

Phénix supervise la paie de 300 000 employés de la fonction publique fédérale. Sur ce lot, plus de 80 000 fonctionnaires ont été surpayés, sous-payés ou impayés depuis le lancement du système en février.

Mercredi était jour de paie pour les employés du gouvernement fédéral et ce dernier a assuré que 296 470 fonctionnaires avaient reçu leur paie régulière et que des milliers d'autres versements, notamment pour des heures supplémentaires, avaient également été effectués.

Avec la collaboration de La Presse canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer