Mariage de la culture et du numérique

Le Digihub de Shawinigan devient partenaire avec la... (François Gervais)

Agrandir

Le Digihub de Shawinigan devient partenaire avec la Société des musées de sciences et technologies du Canada grâce à ses compétences numériques. Sur la photo: François-Philippe Champagne, député fédéral de Saint-Maurice-Champlain, Philippe Nadeau, directeur général du Digihub de Shawinigan, Alex Benay, pdg de la Société des musées de sciences et technologies, et le maire de Shawinigan, Michel Angers.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Amélie Houle
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Shawinigan rayonnera prochainement dans les musées canadiens avec un partenariat entre le Digihub de Shawinigan et la Société des musées de sciences et technologies du Canada, grâce à ses compétences dans le domaine. Une nouvelle ère numérique fera son entrée dans trois musées canadiens grâce à l'utilisation de technologies numériques dans le secteur du patrimoine.

Le Musée de l'agriculture et de l'alimentation, le Musée des sciences et de la technologie et le Musée de l'aviation et de l'espace du Canada pourront, avec ce partenariat, offrir des nouveaux canaux de médias numériques pour diffuser leur contenu sous forme d'expériences éducatives. La recherche et le développement entre les deux organisations permettra, de plus, d'appliquer des nouvelles technologies numériques au patrimoine culturel.

Même si les musées se situent à Ottawa, le président et directeur général de la Société des musées de sciences et technologies du Canada, Alex Benay, estime que la ville de Shawinigan avait les compétences pour répondre à la demande. «Si on regarde les capacités numériques du Digihub, on parle de 3D, de réalité virtuelle, de jeux vidéo et d'analyse de données. On n'avait pas les capacités pour le faire, mais eux oui», avoue-t-il.

Les deux organisations ont d'ailleurs déjà mis la main à la pâte pour présenter leur premier projet avec la création de l'application mobile Capture Canada. Le but de l'application et de la plateforme web est de recueillir les meilleures photographies du Canada et de les rendre disponibles au grand public.

La Société des musées de sciences et technologies cherchait un moyen de rejoindre encore plus de gens, ce qui sera possible avec le partenariat. «Grâce aux technologies numériques,les musées vont pouvoir sortir du cadre habituel et traditionnel,car nos musées ne sont pas seulement des lieux physiques, donc on essaie de se rendre vers les gens avec les appareils mobiles, puisqu'ils ne peuvent pas toujours se déplacer à Ottawa», soutient M. Benay.

La mission de la Société des musées qui souhaite préserver le patrimoine scientifique et technologique du Canada désire ouvrir ses horizons, souligne son pdg, Alex Benay. «On cherche à valoriser les régions et Shawinigan a beaucoup d'histoire à raconter. On a des beaux musées à Ottawa, mais on avait besoin d'un partenaire francophone et bilingue qui avait une capacité de production numérique. Mais avant tout, on cherchait une région qui était en croissance et qui était différente d'Ottawa et c'est le cas de Shawinigan», mentionne M. Benay.

Même si le partenariat vient tout juste d'être annoncé, les deux organisations voient loin pour le futur.

«On pense déjà à ce qu'on va faire et on pense avec le Digihub créer un cours spécialisé en patrimoine et muséologie numérique. On a même des projets à l'extérieur du pays, en Asie par exemple», souligne le député de Saint-Maurice-Champlain et secrétaire parlementaire du ministre des Finances, François-Philippe Champagne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer