Investissements à l'imprimerie Marquis Gagné

Sur la photo, Marc H. Plante, député de... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Sur la photo, Marc H. Plante, député de Maskinongé, Robert Lalonde, préfet de la MRC, Yvon Deshaies, maire de Louiseville, Pierre Fréchette, vice-président des ventes chez Marquis Gagné, Alain Roberge, directeur général de l'imprimerie et Mégane Milette, employée de l'usine.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Louiseville) La bonne tenue de l'imprimerie Marquis Gagné au cours des quatre dernières années a été récompensée jeudi matin. Le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, François Blais, représenté lors du point de presse par le député de Maskinongé, Marc H. Plante, a annoncé un octroi de 100 000 $ à l'entreprise louisevilloise pour la formation de ses travailleurs et travailleuses.

Cette aide financière d'Emploi Québec est donc complémentaire aux 100 000 $ déjà investis par l'entreprise pour l'ensemble du projet qui est évalué à 200 000 $. Le député de Maskinongé s'est dit très enjoué des progrès de l'entreprise, qui a notamment doublé sa main-d'oeuvre au cours des 48 derniers mois.

«Ce coup de main donnera à l'entreprise Marquis Gagné les ressources nécessaires pour poursuivre sa croissance et elle pourra se tourner vers l'avenir avec confiance. Le secteur de l'impression est en pleine transformation et cet investissement souligne l'adaptabilité de l'imprimerie, ce qui est tout à son honneur. Marquis Gagné est un acteur économique important pour notre région», déclare M. Plante.

L'entreprise québécoise s'est effectivement assurée de demeurer dans la parade avec l'ajout d'une toute nouvelle machine de presse rotative couleur. Ce nouvel engin, dont la construction a engendré des coûts d'un million de dollars, sera destiné à l'impression de livres de couleur pour le marché scolaire québécois et américain, ainsi que pour les bandes dessinées.

La somme versée par le gouvernement aidera donc à la formation des 34 nouveaux emplois qui seront créés. La plupart de ceux-ci seront des postes laissés vacants par les employés déjà en place qui seront à l'avenir affectés au fonctionnement de la nouvelle presse. Avec cette machinerie à la fine pointe de la technologie, Marquis Gagné pourra diversifier son offre et pourra exploiter davantage le marché américain. C'est une bonne chose puisque presque 50 % du chiffre d'affaires de la compagnie est du secteur de l'exportation.

«Pour maintenir et améliorer notre positionnement national et international, il nous importe d'être toujours plus avant-gardistes et de miser sur le savoir-faire et le talent de notre main-d'oeuvre. En ce sens, nous sommes heureux de compter sur l'aide du gouvernement du Québec dans le déploiement de nos projets et la formation de notre personnel», fait savoir Pierre Fréchette, vice-président des ventes chez Marquis Gagné.

Avec une nouvelle machine et un nombre considérable de nouveaux employés, Marquis Gagné a les munitions nécessaires pour s'installer en tant que chef de file dans son domaine.

Cet investissement d'Emploi Québec est un signe encourageant pour les autres entreprises de la province qui souhaitent aller de l'avant. Selon le ministre Blais, le gouvernement a bien l'intention d'accentuer ses efforts afin que les entreprises de la province puissent compter sur de la main-d'oeuvre de qualité et qualifiée «Il s'agit d'un bel exemple de plus qui démontre que l'adéquation entre la qualification des travailleurs et les besoins des entreprises est un enjeu prioritaire.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer