Aide de 75 290 $ à Myrador

Le député de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard, faisant l'annonce... (Marc Rochette, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le député de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard, faisant l'annonce dans les locaux de l'entreprise Bois Franc Myrador.

Marc Rochette, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Au nom de la vice-première ministre Lise Thériault, le député de Trois-Rivières, JeanDenis Girard, a confirmé mercredi le versement d'une aide financière non remboursable de 75 290 $ à l'entreprise Bois Franc Myrador, spécialisée dans la fabrication sur mesure de planchers de bois franc haut de gamme.

Issu du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, ce montant permettra d'appuyer la réalisation d'un projet évalué à 219 580 $ qui consiste à mettre en oeuvre une stratégie de commercialisation destinée aux marchés nord-américains.

«Bois Franc Myrador est une entreprise stratégique pour la région de la Mauricie. L'appui de notre gouvernement lui permettra de poursuivre sa croissance en augmentant ses parts de marché sur les territoires canadien et américain, et même au Mexique. C'est un projet bénéfique pour l'essor économique de Trois-Rivières et de la Mauricie, et nous sommes fiers de nous y associer», a commenté M. Girard.

Depuis l'arrivée de nouveaux propriétaires en 2012, l'entreprise, qui compte une cinquantaine d'employés, a quadruplé son chiffre d'affaires, ayant à son actif des contrats, entre autres, avec les musées des beaux arts et des salons de l'auto.

«La renommée de l'entreprise Bois Franc Myrador provient notamment de la qualité du service qu'elle offre ainsi que de l'élégance et de l'originalité de ses produits, des atouts qui en font une leader dans ce domaine. Notre gouvernement est heureux d'appuyer la croissance de cette entreprise phare de la région», a mentionné la ministre responsable de la région de la Mauricie, Julie Boulet.

Aussi par voie de communiqué, sa collègue Lise Thériault a rappelé que le gouvernement du Québec met à la disposition des entrepreneurs de la région des outils efficaces pour assurer leur prospérité, comme le Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, «lequel continue d'engendrer d'excellents résultats». «Ce levier économique nous donne les moyens d'appuyer des projets solides et résolument tournés vers l'avenir», a-t-elle fait savoir.

Au sujet du Fonds, le député Girard n'a pu s'empêcher de décocher une flèche à l'endroit du député caquiste de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, tout en évitant de le nommer. «Il y a quelqu'un qui travaille à temps plein à essayer de dénigrer le Fonds alors que ça fonctionne bien», a conclu celui qui a lancé un appel aux promoteurs à soumettre un projet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer