Nouvelle image pour Stéréo +

Stephan Roy, président de Distribution Stéréo +, Carl... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Stephan Roy, président de Distribution Stéréo +, Carl Alarie, directeur du marketing, et Daniel Lefebvre, vice-président du développement des affaires, prennent la pose devant le magasin rénové du boulevard Gene-H.-Kruger.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La compagnie Stéréo + change l'offre globale de l'ensemble de ses magasins, mais continue de miser sur une qualité de service à la clientèle afin de se démarquer davantage dans le très compétitif marché des produits électroniques tout en ayant l'objectif d'ajouter 25 magasins d'ici 2018.

Nouvelle image épurée dans ses magasins, mise en place d'un nouveau site Internet permettant les transactions en ligne dès la fin du mois de juin, l'équipe de cette entreprise trifluvienne arrive avec une offre améliorée. Le but est de reconquérir la jeune clientèle et de s'adapter aux réalités du marché.

«C'est le temps de se repositionner et de réaligner l'entreprise vers une orientation qui sera prospère et au goût du jour», résume Stephan Roy, président de Distribution Stéréo +, qui a la volonté de redonner le goût aux clients d'entrer dans un magasin «pour vivre une expérience».

Le magasin du boulevard Gene-H.-Kruger est le premier des 21 boutiques Stéréo + à afficher le nouveau décor réalisé grâce à un investissement d'environ 100 000 $. Les clients retrouveront une salle pour le cinéma maison et une salle pour les équipements audio. Une salle réservée pour la domotique est aussi disponible, signe que cette technologie prend de plus en plus de place dans le marché du produit électronique.

Stéréo + compte d'ailleurs sur une équipe spécialisée en domotique. Le mandat de cette dernière sera d'appuyer les magasins qui n'offrent pas ce type de produits afin de permettre à leur clientèle d'avoir accès aux mêmes équipements que les autres boutiques.

L'équipe de Stéréo + entend profiter de ce nouvel élan pour ouvrir 25 magasins d'ici les 30 prochains mois. De ce nombre, 18 seront des magasins Stéréo +. Des discussions ont été entreprises à ce sujet et des lieux d'implantation ont été identifiés au Québec.

«Notre expansion se fera à la grandeur du Canada, explique Daniel Lefebvre, vice-président du développement des affaires. Il faut développer le marché canadien adéquatement.»

En plus des 21 magasins Stéréo + actuels, l'entreprise compte trois boutiques Stéréo Plus et Design et une trentaine de magasins Zone électronique. Quelque 60 % des magasins sont situés au Québec, alors que l'Ontario et l'Ouest canadien regroupent chacun 20 % des boutiques.

Nouveau site web

La popularité du commerce en ligne incite Stéréo + à prendre cette voie. Dès le 30 juin, certains articles seront vendus pour une période de rodage qui se terminera en septembre, alors que l'ensemble des produits sera disponible.

«Le commerce électronique est important, mais ce n'est pas notre core business, analyse M. Roy. La facture moyenne pour les achats en ligne (dans l'électronique) est de 300 $. Chez Stéréo +, la facture moyenne par achat est d'environ 1500 $. Mais il faut être là.»

Un entrepôt est sur le point d'être aménagé au siège social de Trois-Rivières et servira à acheminer les produits achetés sur le web. Une personne sera affectée à ce service et on souhaite en avoir deux de plus à moyen terme.

«Nous avons effectué une refonte totale du site Internet pour offrir un magasinage très simple. Et en plus, on donne beaucoup d'informations sur les produits», ajoute Carl Alarie, directeur du marketing.

L'entreprise s'attend à ce que les ventes découlant du commerce électronique représentent 6 à 7 % de son chiffre d'affaires global d'ici quelques années.

Stade de baseball Stéréo +: motus et bouche cousue

La direction de Stéréo + refuse de confirmer l'arrivée de l'entreprise comme commanditaire principal pour l'appellation du stade de baseball de Trois-Rivières.

Le Nouvelliste révélait en primeur lundi que le nom du stade Fernand-Bédard a été vendu. Selon les informations de notre collègue Louis-Simon Gauthier, Stéréo + aurait accepté d'apposer son nom sur cette bâtisse municipale.

Rencontré lundi après-midi au dévoilement de la nouvelle image corporative de son entreprise, Stéphan Roy, président de Distribution Stéréo + a refusé de commenter le dossier.

«J'ai cru voir ça dans le journal ce matin (lundi). Je sais que les Aigles ont une conférence de presse mercredi. Je ne sais pas ce qu'ils vont annoncer là. On verra.»

M. Roy a tout de même déclaré avoir reçu une invitation pour cette conférence, sans aller plus loin.

«Je ne peux pas commenter sur le dossier présentement. On verra ce qui va se passer.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer