La Ruche Mauricie est lancée

Dans l'ordre habituel, on retrouve François St-Martin, promoteur,... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Dans l'ordre habituel, on retrouve François St-Martin, promoteur, Jean-Sébastien Noël, cofondateur et responsable de La Ruche, Guylaine Beaudoin, ambassadrice La Ruche, Maxim Gélinas et Jean-François Corbeil, ambassadeurs SM40 et membres du comité fondateur de La Ruche Mauricie.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Après Québec et Montréal, voilà que la plateforme de financement participatif La Ruche fait son entrée en Mauricie. Différents projets de la région auront désormais la possibilité d'avoir recours à cet outil de financement et ainsi contribuer au développement économique du milieu.

La Ruche innove par sa structure d'organisme à but non lucratif et sa mission de faire rayonner une ville et sa région, de dynamiser l'économie locale et de valoriser l'initiative individuelle et l'implication citoyenne. Elle encourage l'échange d'idées et de ressources entre promoteurs et veille à impliquer l'ensemble d'une communauté dans le développement de sa propre région.

Depuis son lancement en 2013, 868 404 $ ont été amassés par 8009 contributeurs-citoyens, permettant à 99 nouveaux projets de se réaliser, et ce, exclusivement dans la grande région de Québec.

Or, l'inauguration de la plateforme a permis de dévoiler les six premiers projets désireux d'amasser du financement grâce à La Ruche Mauricie: chaîne spécialisée sur l'entrepreneuriat, production de courtes BD, restauration d'un orgue Casavant, logiciel pour la gestion de collecte de biens et denrées remises aux organismes communautaires, école autosuffisante et production de livres: voilà autant d'initiatives qui se retrouvent sur le site laruchequebec.com/mauricie.

De plus, La Ruche Mauricie compte près de 40 ambassadeurs SM40 locaux dont certains font partie de la Cohorte 8 de l'École d'entrepreneurship de Beauce. Ils constituent une alliance de personnalités en vue de la région déjà impliquées dans leur milieu et soucieuse de contribuer à la vitalité de la région. Ils offrent aux promoteurs un bagage professionnel inestimable ainsi qu'un réseau de contacts sans frontière.

Ces parrains orchestrent leur aide autour des Cellules où les promoteurs des nouveaux projets ont chacun 30 minutes devant une dizaine d'ambassadeurs pour recevoir des conseils qui serviront à augmenter les chances de réussite de leurs projets.

«Nous ne sommes pas des dragons, dans notre modèle, c'est la population qui devient les dragons. Nous sommes des anges-conseils», explique Maxim Gélinas, ambassadeur SM40 et membre du comité fondateur de La Ruche Mauricie.

Selon lui, la venue de La Ruche en Mauricie permettra à de nombreux projets de voir le jour et l'encadrement assurera une source de motivation pour de nombreux entrepreneurs. En plus de ces anges-conseils, La Ruche Mauricie est heureuse de compter sur deux partenaires locaux importants, soit IDE Trois-Rivières et le DigiHub Shawinigan.

Jean-Sébastien Noël, cofondateur et responsable de La Ruche, se dit très satisfait de l'impact de La Ruche au cours des dernières années auprès de différents projets et différentes organisations. La plateforme lancée il y a trois ans avait pour objectif de motiver et stimuler la population à s'impliquer dans le développement économique de la région de Québec. Depuis, celle-ci fait des petits.

«La Ruche est l'un des meilleurs moyens pour les citoyens de se rassembler et de contribuer au rayonnement et à la vitalité de leur quartier, leur ville et leur région. Le lancement de La Ruche Mauricie est certainement synonyme d'accomplissement et gage de nombreux beaux projets qui verront le jour dans la région de la Mauricie», a-t-il conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer