Cure de modernisation des guichets

Le Mouvement Desjardins et la société de services-conseils... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le Mouvement Desjardins et la société de services-conseils stratégiques et de services en technologies d'information Alithya ont conclu une entente stratégique afin de moderniser les guichets automatiques et les systèmes informatiques.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) D'une autre époque, les guichets automatiques de Desjardins subiront une importante cure de rajeunissement. Dès le premier semestre de 2018, les clients du premier groupe financier coopératif au Canada pourront réaliser des transactions à partir de guichets plus interactifs, plus conviviaux.

Le Mouvement Desjardins et la société de services-conseils stratégiques et de services en technologies d'information (TI) Alithya ont conclu une entente stratégique afin de moderniser les guichets automatiques et les systèmes informatiques sur lesquels travaillent les caissiers et les caissières dans les comptoirs de service de Desjardins.

«Notre parc de guichets automatiques a pris de l'âge. Nous devons mettre au goût du jour les systèmes informatiques et développer des applications plus modernes», a expliqué au Soleil le porte-parole du Mouvement Desjardins, André Chapleau.

Invoquant des clauses de confidentialité, ce dernier n'a pas voulu dévoiler le montant du contrat accordé à Alithya, une compagnie regroupant 1200 employés au Canada et en France dont le siège social a pignon sur rue à Québec.

Le président et chef de la direction d'Alithya, Paul Raymond, a précisé que l'entreprise allait mettre sur pied à Montréal un nouveau centre de développement dans lequel plus d'une centaine d'experts de Desjardins et d'Alithya mèneront conjointement les travaux de modernisation. Dix guichets automatiques seront rassemblés dans un laboratoire pour permettre aux spécialistes de réaliser leurs travaux.

«Le rêve ultime serait de recréer avec un guichet automatique la même interaction qu'avec un appareil mobile, a mentionné Paul Raymond. Que le guichet automatique soit à l'écoute des habitudes des clients. Si vous avez l'habitude de sortir 50 $ lors de vos visites à votre guichet favori, pourquoi celui-ci ne vous proposerait pas de sortir 50 $ dès que vous accédez à ses services?»

Cette entente stratégique avec le Mouvement Desjardins va permettre à Alithya de développer une expertise en matière de technologies des guichets automatiques. Une rareté dans le marché des TI, selon le patron d'Alithya. «C'est très important pour nous puisque nous allons pouvoir la commercialiser à l'échelle mondiale», a ajouté M. Raymond en soulignant que de nouveaux emplois seront créés.

Desjardins n'est pas qu'un client d'Alithya. Il est aussi actionnaire de la compagnie. Avec TELUS et Investissement Québec, Desjardins est propriétaire de 40 % de la société de services-conseils stratégiques et de services en technologies d'information, autrefois contrôlé majoritairement par CGI avant le rachat de l'entreprise par ses gestionnaires. Les employés d'Alithya détiennent l'autre portion de l'actionnariat de la compagnie.

«L'apport de ces trois investisseurs institutionnels aux reins solides nous a permis de prendre de l'expansion d'un océan à l'autre.»

Pour son exercice financier terminé le 31 mai dernier, Alithya a enregistré des revenus d'environ 120 millions $ sur une base annualisée, ce qui représente une hausse de 100 % par rapport à l'exercice précédent. Au cours des quatre dernières années, l'entreprise a triplé ses revenus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer