Doublement de l'autoroute 55: la CCICQ maintient la pression

La Chambre de commerce et d'industrie du Centre-du-Québec (CCICQ) maintient la... (Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) La Chambre de commerce et d'industrie du Centre-du-Québec (CCICQ) maintient la pression pour le doublement de l'autoroute 55 entre Saint-Grégoire et l'autoroute 20.

La présidente Karine Béliveau se dit néanmoins rassurée par les travaux annoncés à la hauteur de Saint-Célestin, soit l'aménagement d'une voie de dépassement et de l'asphaltage.

«Cela démontre l'urgence d'agir sur ce tronçon routier qui demeure le lien privilégié entre la rive sud et la rive nord et l'accessibilité à l'autoroute 20. C'est toute l'économie de la région qui bénéficierait de l'ajout d'une autoroute double», a-t-elle souligné.

Par ailleurs, celle-ci tient à rappeler que le front commun formé, au printemps dernier, par les chambres de commerce du Centre-du-Québec est toujours en force. Cette coalition est en attente d'une rencontre régionale avec les ministres Laurent Lessard et Julie Boulet afin de les sensibiliser à l'importance d'élargir l'autoroute 55.

«Nous souhaitons leur remettre un mandat très clair, soit celui de combiner leurs efforts avec d'autres collègues des régions avoisinantes pour inciter le gouvernement à inscrire dans le plan québécois des infrastructures 2017-2018 les travaux demandés et ce, depuis plusieurs années», a fait savoir Mme Béliveau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer