Un Holiday Inn Express au District 55

Un Holiday Inn Express et Suites de 111... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Un Holiday Inn Express et Suites de 111 chambres va voir le jour au District 55. Nellie Robin, Jonathan Robin et Robert Robin, du Groupe Robin, sont accompagnés du maire Yves Lévesque et de Jean-Paul Sarkis, directeur de la performance de l'est du Canada d'IHG.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le District 55 continue de prendre forme. Le Groupe Robin, le promoteur de l'important projet de développement domiciliaire et commercial, a annoncé lundi la construction d'un hôtel vert Holiday Inn Express et Suites de 111 chambres.

Il s'agit d'un projet d'un peu plus de dix millions $ qui sera financé entièrement par des fonds privés. La construction de l'hôtel débutera dès mars 2017 et doit ouvrir ses portes au printemps 2018. Celui-ci sera construit près du rond-point juste à côté du bâtiment actuellement en construction d'Ameublements Tanguay. 

«Il s'agit d'un emplacement de choix, près de la jonction des autoroutes 55 et 40. Il aura un bon pouvoir d'attraction pour les automobilistes qui circulent quotidiennement sur l'autoroute 55», affirme le président et fondateur du Groupe Robin, Robert Robin.

Le Groupe Robin exploite déjà deux autres hôtels au Québec de la bannière Holiday Inn Express et Suites, soit à Saint-Hyacinthe et à Vaudreuil-Dorion. L'hôtel de Saint-Hyacinthe a d'ailleurs été le premier en 2009 à être certifié LEED au Canada, une norme environnementale reconnue. 

Même si les annonces d'investissements dans le milieu hôtelier de Trois-Rivières sont nombreuses ces derniers temps, notamment avec le projet de 48 millions $ du Delta qui prévoit la construction d'un nouvel hôtel et l'agrandissement du centre de congrès, le Groupe Robin estime qu'il va exploiter une niche différente et complémentaire. Selon les promoteurs, les études de marché de l'entreprise démontrent que l'hôtel aura sa place.

«Lorsque nous avons ouvert l'hôtel de Saint-Hyacinthe, il y avait l'hôtel des Seigneurs qui était le centre des congrès à l'époque [aujourd'hui démoli]. Nous avons travaillé avec eux, car il y avait tellement d'espace pour les congrès, qu'il manquait de chambres», explique Nellie Robin, vice-présidente et chef de l'exploitation du Groupe Robin. 

«À Trois-Rivières, c'est la même chose. Avec les investissements qui s'en viennent au Delta, nous allons être un bon second. Nous n'avons pas du tout le même marché. Lorsqu'il y aura des événements, nous serons toutefois là pour répondre à la demande.»

À ce sujet, le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, croit lui aussi qu'il y a de la place pour un nouveau joueur dans le secteur hôtelier. 

«On a beau avoir un centre des congrès plus gros, ça prend des endroits pour loger les participants», affirme-t-il.

La croissance des secteurs du tourisme et de l'événementiel favorisée par les investissements publiques entraîne, estime Yves Lévesque, le secteur privé à considérer Trois-Rivières pour y réaliser des projets. 

«Ça démontre la croissance touristique de Trois-Rivières. Avant la fusion, nous étions à 900 000 touristes annuellement. Maintenant, nous sommes à 2,3 millions et les derniers chiffres datent de 2014», soutient-il. 

«Ça démontre que nous allons dans la bonne direction et le potentiel actuel de la ville de Trois-Rivières.»

Le Holiday Inn Express et Suites aura trois étoiles et offrira des services limités, ce qui correspond aux besoins de la clientèle visée. Le Groupe Robin souhaite y attirer une clientèle d'affaires et de passage. Ce nouvel hôtel aura, précise le promoteur, une signature toute trifluvienne. 

On prévoit y installer plusieurs photos de différents formats représentant les bâtiments et lieux emblématiques de la cité de Laviolette.

Un hôtel vert

Valorisée par les clients, la certification LEED, pour Leadership in Energy and Environmental Design, est également importante pour le Groupe Robin.

On prévoit donc aménager les sites de façon écologique, choisir des matériaux à faibles émission de composés organiques volatiles, gérer efficacement l'eau, préchauffer l'air grâce à un mur solaire, installer un système informatique intelligent de contrôle des demandes énergétiques, utiliser des ampoules DEL à faible consommation et recyclables, récupérer la chaleur de l'air évacué et installer des bornes de recharge pour les véhicules électriques. 

Les chambres seront de plus dénuées de tapis et l'hôtel sera, de même que le chantier de construction, sans fumée. Un abri pour les vélos ainsi que des douches seront également aménagés pour les employés. 

Jonathan Robin, également vice-président du Groupe Robin, affirme que les annonces d'investissements au District 55 «ne font que commencer».

Il note que l'établissement d'autres bannières commerciales sera bientôt annoncé et que la confirmation de la construction du Colisée municipal sur le site du District 55 n'est pas étranger à cette situation. 

De plus, il confirme que le concessionnaire Mauricie Volkswagen a acquis le terrain situé devant l'actuel concessionnaire de Mercedes-Benz Trois-Rivières sur le boulevard Arthur-Rousseau pour s'établir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer