Investissement de 48 M$: le milieu des affaires jubile

Voilà à quoi ressemblera le site du CECI...

Agrandir

Voilà à quoi ressemblera le site du CECI avec la passerelle menant au stationnement Badeaux.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) «On croit beaucoup au tourisme d'affaires. Voilà un centre des congrès à la hauteur des grandes villes. On est vraiment très fier.»

Voilà comment la présidente de la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières, Karine Provencher, a salué spontanément l'annonce d'un investissement de 48 millions de dollars au centre-ville par la Société immobilière G3R.

Selon elle, la construction du Centre d'événements et de congrès interactifs (CECI) sera bénéfique pour l'ensemble de la population trifluvienne et pour l'économie régionale.

«Ce centre des congrès qui sera inauguré en 2018 représente une excellente nouvelle. Nous avons tout ce qu'il faut pour attirer chez nous des événements de grande envergure, mais il nous manquait l'infrastructure. Avec cette annonce, on se positionne dans le domaine du tourisme d'affaires et je suis persuadée que l'objectif de se retrouver dans le top 5 des destinations québécoises accueillant le plus d'événements d'affaires chaque année est réaliste», ajoute Mme Provencher.

Pour le président de la Société de développement commercial (SDC) du centre-ville de Trois-Rivières, Patrick Dupuis, l'arrivée du CECI «s'intègre parfaitement à notre mission de promotion et de développement de la vitalité économique de nos commerçants».

À son avis, ce projet contribue à démontrer le caractère distinctif et attractif du centre-ville, «l'un des plus beaux au Québec». «C'est incroyable ce qui se passe à Trois-Rivières depuis quelques années», poursuit-il.

Les deux organisations se réjouissent du fait que les promoteurs aient choisi leur milieu pour la concrétisation de ce concept unique. «On pourra désormais accueillir de grandes organisations dans un environnement technologique adapté à l'univers interactif d'aujourd'hui. Les retombées économiques seront considérables pour plusieurs paliers de notre structure économique, notamment au niveau du développement du tourisme et de la création d'emplois», croit le duo.

De son côté, le directeur général d'Innovation et Développement économique (IDE) Trois-Rivières, Mario De Tilly, a rappelé que le tourisme d'affaires était une composante importante de l'industrie touristique, avec des retombées de l'ordre de 16,5 millions de dollars, sur un total de 170 millions de dollars. Et si le secteur touristique trifluvien fait déjà travailler 3600 personnes, le projet touchant l'hôtel Delta fera passer le nombre d'employés de 160 à 190.

«On a 75 congrès d'affaires de 50 nuitées et plus, et 11 500 nuitées sur une base annuelle. On veut ajouter une douzaine de congrès d'affaires de 100 nuitées et plus. Nous allons regarder de nouveaux marchés en déployant une stratégie agressive pour faire du recrutement national d'envergure. Cela viendra consolider le positionnement stratégique du centre-ville dont la vitalité est exceptionnelle», a-t-il confié.

À ses yeux, ce qui est d'autant plus intéressant, c'est que le tourisme d'affaires se fait hors saison touristique, soit surtout à l'automne et au printemps. «Si on a une bonne prestation, on peut facilement doubler, sinon même tripler nos chiffres. C'est ça notre cible», avoue M. De Tilly.

Pour lui, cet investissement d'une ampleur historique au centre-ville de Trois-Rivières traduit non seulement une belle vitalité, mais aussi une confiance. «La SDC fait un travail extraordinaire», conclut celui qui a tenu à souligner l'implication particulière de Lise Bourdages dans ce dossier, à titre de directrice des projets structurants chez IDE Trois-Rivières.

Partager

À lire aussi

  • Mégaprojet de 48 M$ à l'hôtel Delta

    Actualités

    Mégaprojet de 48 M$ à l'hôtel Delta

    À l'automne 2018, Trois-Rivières pourra compter sur un centre des congrès qui fera partie des quatre grands dans la province, avec Montréal, Québec... »

  • <em>Dans les ligues majeures</em>

    Éditorial

    Dans les ligues majeures

    Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, n'aura jamais si bien dit en mentionnant qu'il n'était pas normal que la ville se retrouve au neuvième... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer