IDE Trois-Rivières se lance dans la prospection internationale

Le directeur général d'IDE Trois-Rivières, Mario De Tilly,... (Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste)

Agrandir

Le directeur général d'IDE Trois-Rivières, Mario De Tilly, expliquant son approche de prospection internationale.

Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Innovation et Développement économique Trois-Rivières pourrait bien changer le sens de son acronyme pour Investissements Directs Étrangers avec son plan de match en matière de prospection internationale.

Car déjà pour l'exercice 2016-2017, l'équipe de Mario De Tilly mise sur le «bassin de prospects suffisamment robuste» pour viser au moins un investissement direct étranger de chaque côté du fleuve Saint-Laurent.

«On a fait le constat que depuis près de dix ans, les investissements étrangers se font rares, voire inexistants sur notre territoire. Et c'est le même constat pour l'ensemble de la Mauricie», a confié jeudi le directeur général lors du lancement de la stratégie 2016-2020.

Pour le Québec, le marché de l'Europe représente 48 % de la valeur totale des investissements étrangers et les États-Unis, plus de 30 %. «Il est manifeste que ces deux marchés sont privilégiés par nos prospecteurs», a-t-il fait savoir. Or, le contexte économique mondial et le redressement progressif de l'économie américaine laissent présager des investissements provenant de l'étranger.

«Les régions les plus performantes en ce qui a trait aux investissements directs étrangers sont celles de Montréal et de la Montérégie, avec 67 % de la valeur totale des investissements. Sachant que la Mauricie a peu performé, nous devons nous positionner rapidement et renverser cette tendance», explique M. De Tilly.

Son organisme orientera donc ses actions vers les marchés où les entreprises d'ici se démarquent déjà: aéronautique, transformation métallique, énergies vertes, technologies de l'information, bioprocédés et agroalimentaire.

En plus d'assurer un service de veille, de rédiger des propositions d'affaires, de produire de la documentation destinée aux investisseurs et de préparer leur accueil, IDE Trois-Rivières veut mettre en place un réseau de démarcheurs et développer des ententes de réciprocité avec des villes similaires, dont deux dès cette année en Europe et aux États-Unis.

Finalement, une série d'événements à l'international ont été ciblés pour des représentations stratégiques en fonction des secteurs porteurs de la région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer