Deux prix prestigieux pour le Trou du diable

De gauche à droite, Sébastien Déry, brasseur, Élisabeth...

Agrandir

De gauche à droite, Sébastien Déry, brasseur, Élisabeth Beaudoin, chef des ventes, Jean-Sébastien Faucher, gérant d'entrepôt, Hugo Jacques, chef forain, Fred LeGall, brasseur, Isaac Tremblay, directeur au développement des affaires, André Trudel, directeur de production, Luc Bellerive, directeur financier et Charlie Papazian, président de la Brewers Association.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) La microbrasserie le Trou du diable de Shawinigan s'est distinguée, vendredi dernier, à l'occasion du gala World Beer Cup, qui se tenait à Philadelphie en Pennsylvanie. Parmi les 6596 bières en compétition provenant des quatre coins du monde, deux bières du Trou du diable ont été récompensées.

«On appelle ça les olympiques de la bière, parce que c'est le concours où il y a la plus grande représentativité de pays et où il y a le plus de bières en compétition», résume Isaac Tremblay, directeur au développement des affaires au Trou du diable, pas peu fier de l'exploit réalisé par la microbrasserie shawiniganaise.

D'abord, la Saison du tracteur s'est classée deuxième dans la catégorie «French and Belgian-style Saison», une catégorie qui mettait en compétition 116 bières. En remportant la médaille d'argent, cette bière a une fois de plus garni sa feuille de route, elle qui a déjà été récompensée au Canada, au Royaume-Uni, en France et en Allemagne en plus des États-Unis.

De son côté la Grivoise de Noël a remporté le bronze en se classant troisième dans la catégorie «Belgian-style dark strong ale», qui comptait 37 bières participantes. Il s'agit de la deuxième fois que cette bière est primée dans ce prestigieux concours, elle qui a aussi été récompensée au Royaume-Uni et en Allemagne.

Le Trou du diable participe au World Beer Cup depuis 2008. La compétition, qui se tient à tous les deux ans, réunissait cette année 1907 brasseries provenant de 55 pays, qui ont été jugées par 253 juges provenant de 31 pays. La microbrasserie présentait quatre bières dans autant de catégories, et jubile d'avoir pu réussir un doublé.

En effet, pour Isaac Tremblay, il s'agit d'une nouvelle opportunité de développer encore plus le marché américain pour l'exportation de ses produits. La Saison du tracteur était d'ailleurs déjà disponible aux États-Unis, ce qui laisse croire à l'équipe du Trou du diable que la demande pour cette bière pourrait augmenter au cours des prochaines semaines.

«Elle est déjà enregistrée, il y a déjà un canal de distribution. C'est une bière qui voyage bien en plus. On espère évidemment que le prix puisse créer un certain engouement, et fasse grimper l'intérêt pour le produit ainsi que ses ventes. De notre côté, on est prêt à en produire tant qu'il en faudra», lance-t-il en riant.

À noter que huit prix ont été remportés par des microbrasseries canadiennes, dont quatre au Québec. Outre les deux prix remportés par le Trou du diable, la microbrasserie Brasseurs Sans Gluten de Montréal a remporté le premier et le deuxième prix dans la catégorie «Gluten-free beer».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer