Soulagement pour le milieu économique

La Chambre de commerce et d'industrie du Haut... (Gabriel Delisle)

Agrandir

La Chambre de commerce et d'industrie du Haut Saint-Maurice souhaite que la reprise des opérations à la scierie de Rivière-aux-rats soit durable cette fois-ci.

Gabriel Delisle

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) La Chambre de commerce et d'industrie du Haut Saint-Maurice (CCIHSM) a réagi à l'annonce de la reprise des activités à la scierie de Rivière-aux-Rats.

La Chambre estime que la réouverture représente un réel soulagement pour les travailleurs et le milieu économique.

La CCIHSM s'est dite satisfaite de la décision de Produits forestiers Résolu. Elle a aussi rappelé que la fermeture avait porté un dur coup à l'économie locale, peu avant la période des Fêtes, et qu'elle avait laissé un goût amer dans la population.

«On ne peut cacher que depuis cette annonce, nos entreprises en ont subi les contrecoups surtout au niveau financier puisque les employés n'étaient assurément pas en mode ''dépenses''», souligne Manon Côté, directrice générale de la Chambre.

La Chambre souhaite que la reprise des opérations soit durable cette fois-ci. La CCIHSM a confiance que l'entreprise prendra des décisions dans cette optique puisque c'est une ville entière qui en a subi les répercussions.

Pour la Chambre, il est évident que l'annonce du gouvernement provincial y est aussi pour quelque chose.

«Cet investissement de 25 millions de dollars viendra soutenir l'ensemble de notre importante industrie forestière. Par contre, nous souhaitons profondément qu'en plus de cette aide, les entreprises forestières démontrent de l'innovation pour faire face à l'avenir puisque toute fermeture temporaire est très néfaste pour nos milieux», a expliqué la présidente Mélanie Ricard.

La position de la Chambre est claire, il faut plus que jamais diversifier l'économie, et ce, à très court terme.

«On ne peut plus se fier aux grandes entreprises pour assurer notre pérennité économique. On doit soutenir nos petites entreprises pour les aider à mieux performer, à maximiser leur potentiel de développement. Nos entreprises doivent avoir une vision et exporter leur compétence au-delà de la région si on veut que notre collectivité survive», termine Manon Côté.

Cette réouverture est une excellente nouvelle pour le milieu économique. Par ailleurs, la Chambre estime qu'elle ne représente pas une assurance de pérennité pour les entreprises forestières ni les autres.

Rappelons que Produits forestiers Résolu a annoncé dernièrement que les activités reprendraient au début du mois de juin à la scierie de Rivière-aux-Rats. Toutefois, les opérations forestières ne seront pas relancées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer