Les exportations canadiennes devraient croître de 2 % en 2016

La valeur des exportations canadiennes devrait croître de... (Archives, La Presse)

Agrandir

La valeur des exportations canadiennes devrait croître de deux pour cent cette année, après avoir diminué de 1,5 pour cent en 2015, a calculé Exportation et développement Canada (EDC) dans ses nouvelles prévisions.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

La valeur des exportations canadiennes devrait croître de deux pour cent cette année, après avoir diminué de 1,5 pour cent en 2015, a calculé Exportation et développement Canada (EDC) dans ses nouvelles prévisions.

Selon l'économiste en chef d'EDC, Peter Hall, ces perspectives optimistes reposent entre autres sur des prévisions de croissance de plus de 10 pour cent pour les exportations des industries des automobiles, des biens de consommation et de l'aéronautique.

Cependant, les projections de l'organisme entrevoient aussi une contraction de plus de 10 pour cent de la valeur des exportations du secteur des matières premières en 2016, en raison de la faiblesse des prix.

L'augmentation de la demande des États-Unis et la faiblesse du dollar canadien ont fait grimper les ventes dans plusieurs secteurs d'importance, selon M. Hall. Dans le rapport, l'économiste évoque certaines données préliminaires pour 2016 qui permettent de croire que les secteurs comme ceux de l'agroalimentaire, de la foresterie, des technologies de pointe et de la machinerie industrielle s'apprêtent à connaître une croissance.

EDC s'attend ainsi à observer une croissance des exportations de biens de consommation de 14 pour cent, tandis que celles des produits aéronautiques devraient avancer de 13 pour cent et celles du secteur automobile, de 10 pour cent. Les exportations des produits chimiques et des plastiques devraient se contracter d'un pour cent, celles des engrais, de cinq pour cent et celles du secteur de l'énergie, de 14 pour cent.

Les exportations devraient continuer à profiter de la faiblesse du dollar canadien pendant toute l'année 2016, même si le huard a repris quelques plumes ces dernières semaines, a poursuivi M. Hall.

«L'économie américaine accélère la cadence et diffuse son dynamisme au reste du monde - ce qui est la principale cause de l'envolée des exportations dans les catégories du transport et des biens de consommation», a indiqué M. Hall dans une déclaration accompagnant le rapport d'EDC.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer