Groupe Rémabec: 2,2 millions pour l'usine de Saint-Séverin

Les investissements du Groupe Rémabec à Saint-Séverin viennent... (Audrey Tremblay)

Agrandir

Les investissements du Groupe Rémabec à Saint-Séverin viennent consolider les 48 emplois à cette usine.

Audrey Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Le Groupe Rémabec a souligné, mercredi, la réalisation d'un important investissement dans l'une de ses usines situées en Mauricie. Des travaux de plus de 2 millions de dollars ont été exécutés chez Arbec, usine Saint-Séverin.

«Lorsque nous avons fait l'acquisition des actifs de la division des Produits forestiers de Kruger en Maurice en avril 2015, nous avions déclaré notre intention de faire un succès de ces usines. Dans les conditions du marché actuel, c'est par l'investissement et la productivité que nous réussirons à nous démarquer. L'annonce d'aujourd'hui confirme que c'est toujours notre volonté», a déclaré Réjean Paré, président et chef des opérations du Groupe Rémabec.

Les travaux, qui ont pris fin à la mi-mars, visaient la modernisation de certains des équipements déjà en place, dont les séchoirs et l'installation d'un nouvel optimiseur, ce qui permettra un meilleur classement des pièces de bois. Cela devrait augmenter significativement la productivité de toute la chaîne de production. Les investissements viennent également consolider les 48 emplois à cette usine.

«Nous démontrons aujourd'hui notre intention de demeurer un acteur majeur dans le développement économique de la Haute-Mauricie. Cette région a un historique forestier important qu'il est primordial de préserver. De grands défis demeurent devant nous afin que l'industrie forestière de la région demeure compétitive à long terme. Pour y arriver, il faudra que les conditions gagnantes soient réunies. C'est dans cet optique que le Groupe Rémabec travaillera, et ce, en collaboration avec les travailleurs et les communautés», a affirmé Réjean Paré.

Selon toute vraisemblance, des travaux seront bientôt entrepris à l'usine de Parent, en Haute-Mauricie. La semaine dernière, l'entreprise de fabrication d'équipements de manutention pour l'industrie du bois Carbotech a fait savoir qu'elle venait de conclure une entente avec Arbec, en Maurice. L'entreprise a expliqué, dans une entrevue accordée au journal La Tribune, qu'elle allait participer à la modification majeure et à l'optimisation de la ligne d'empilage de l'usine de sciage de Parent.

«Ce que je peux dire, c'est que l'ensemble de nos usines au niveau du sciage, pour être performant dans le marché actuel, nécessite des investissements. C'était connu lorsqu'on a fait l'acquisition des usines de Kruger [...] Des travaux, oui, mais il est trop tôt pour préciser le genre de travaux», a mentionné Pierre-Olivier Lussier, directeur des communications et des relations publiques du Groupe Rémabec.

Le Groupe Rémabec étudie également la possibilité d'augmenter l'offre d'hébergement pour ses travailleurs dans ce secteur.

«On a un problème de rétention de main-d'oeuvre à Parent pour plusieurs raisons, notamment la qualité de l'hébergement. Ça fait défaut actuellement et on évalue les solutions. On a une volonté de donner une nouvelle offre d'hébergement. Toutefois, on est encore dans les plans et les analyses. [...] On veut que nos travailleurs aient une qualité de vie adéquate et on a compris que ça passait par une nouvelle offre d'hébergement», a conclu M. Lussier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer