Nouvelle contribution de 800 000 $ au CEAD

Denis Morin, directeur général du Centre d'entrepreneuriat Alphonse-Desjardins... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Denis Morin, directeur général du Centre d'entrepreneuriat Alphonse-Desjardins de Shawinigan.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Pour la deuxième fois de sa courte histoire, le Centre d'entrepreneuriat Alphonse-Desjardins de Shawinigan reçoit une aide financière provenant du Fonds Résolu, créé en 2011 pour aider les communautés touchées par des pertes d'emplois provoquées par des décisions de la multinationale.

Cette fois, une enveloppe de 800 000 $ est accordée pour un nouveau projet d'aménagement.

Cette confirmation est venue lors d'une entrevue avec le directeur général du CEAD, Denis Morin, à la suite de la publication d'un simple communiqué, mardi après-midi. Rien à voir avec la subvention d'un million de dollars annoncée en grande pompe par l'ex-première ministre, Pauline Marois, en avril 2013.

«Nous avons fait une demande dans le cadre de ce fonds pour 800 000 $ et elle a été acceptée», confie le directeur général. «Ce montant comprend 700 000 $ d'infrastructures pour créer 9000 pieds carrés et 100 000 $ en aménagement, comme du mobilier ou des appareils technologiques. C'est de l'argent neuf !»

La nouvelle aide financière permettra d'aménager 14 nouveaux bureaux pour le développement du numérique. Ce chantier débutera en mai et devrait s'étendre sur seize semaines. Le mandat de remplir ces espaces reviendra à Yves Hébert, nouvellement engagé comme conseiller en développement des affaires.

Par la suite, il ne restera qu'une superficie d'environ 20 000 pieds carrés à aménager au DigiHub.

«Un espace prisé, car c'est situé en façade de la bâtisse, en face de la gare», précise M. Morin. «On devra alors faire un montage financier assez particulier, car on voudra que ce bout soit à aires ouvertes, avec mezzanine. Ça entraînera des coûts très importants.»

En tout, 42 entreprises sont actuellement installées dans l'ancienne Wabasso. Vingt-six sont situées dans la partie du bas et 16 au DigiHub. Le directeur souhaite ajouter 24 entreprises dans l'immeuble d'ici la fin de l'année.

Au centre d'entrepreneuriat, 70 000 pieds carrés sont loués actuellement, dont 37 000 par la microbrasserie Le Trou du diable.

À la suite de cet investissement, M. Morin estime qu'il manquerait environ 2,5 millions $ pour terminer complètement la reconversion de l'ancienne Wabasso.

Portes ouvertes

Par ailleurs, le Centre d'entrepreneuriat Alphonse-Desjardins ouvrira ses portes à la population le samedi 23 avril, de 9 h à 16 h. À cette occasion, les principaux intervenants pourront être rencontrés, de même que l'équipe de la formation Lancement d'une entreprise et les incubés. 

Il s'agira d'une première activité du genre. «Beaucoup de gens nous disent qu'ils aimeraient visiter le centre d'entrepreneuriat», observe M. Morin. «Les portes ouvertes de la nouvelle caserne, sur l'avenue Champlain, nous ont donné l'idée. On est rendu là. Nous avons assez de choses à montrer dans l'immeuble pour que la visite du centre d'entrepreneuriat et du DigiHub témoignent de la vitalité qui s'implante dans cet écosystème.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer